« Le secret de la séduction, c’est l’écoute »

Dans le livre «12 clés pour séduire avec élégance», que Thierry Koten a écrit avec Pascal de Sutter, Morgane Ferreira, Caroline Jourdan et Guillaume Van Der meersch, on retrouve des conseils très pratiques pour séduire respectueusement et durablement.  Histoire de concrétiser pour la Saint-Valentin! Ou tout simplement de garder votre relation amoureuse bien vivace, car il ne faut pas oublier de continuer à séduire l’autre, même une fois le couple installé.

Vous venez du monde du business, et aujourd’hui vous êtes coach en séduction?

«Oui, ce n’est pas antinomique du tout car dans le monde du business, il faut séduire les gens que l’on rencontre. D’abord, pour obtenir, par exemple, un rendez-vous. Puis il faut pouvoir séduire pour obtenir le contrat ou la collaboration et cela implique avant tout que l’on cerne les besoins de la personne, que l’on comprenne ce qu’elle attend de nous et donc que l’on décerne quelles sont ses craintes, ses attentes à elle… Il faut qu’il y ait un win win et ça, en fait, c’est pareil que dans une relation amoureuse saine car le couple qui fonctionne sera celui qui s’enrichit mutuellement. Je ne parle pas d’argent bien sûr. L’originalité de notre ouvrage, c’est qu’il est orienté vers la relation amoureuse mais pas seulement pour pouvoir concrétiser et parvenir à une relation sexuelle, cela va bien plus loin que ça.»

Il faut donc être à l’écoute?

«Oui, c’est l’empathie qui compte avant tout et donc l’écoute. C’est ce que nous appelons dans notre livre ‘la séduction respectueuse’. Pour la Saint-Valentin d’ailleurs, au lieu d’offrir des fleurs ou du parfum, offrez un moment de vraie écoute ou un cadeau qui comble réellement les attentes de votre partenaire. Cela peut-être un petit geste, une petite attention, mais il faut que cela lui ressemble et donc cela implique que vous soyez à son écoute.»

En tant que coach, ce livre peut servir à qui?

«Surtout aux gens qui veulent se trouver un partenaire. Mais cependant, il est important de ne pas commettre l’erreur d’investir énormément d’énergie pour séduire puis une fois que c’est acquis, ne plus faire aucun effort. Cela peut donc servir aux gens en couple également. Petit conseil: ne cessez jamais de faire des compliments. Si votre femme est belle, dites-le lui souvent mais faites-lui aussi des compliments comme ‘tu es drôle, intelligente, charmante’. La séduction doit durer dans le temps.»

Nous dévoileriez-vous quelques autres clés?

«La séduction est rarement facile, il faut s’entraîner, il faut être patient parfois, c’est comme un marathon. Il faut pouvoir encaisser aussi les râteaux! (rires) Et se relever, repartir… La séduction c’est aussi apprendre à se connaître soi-même et à avoir de l’estime de soi. Car il faut pouvoir mettre en avant ses qualités, donc les connaître. Si on ne s’aime pas, on ne va pas pouvoir charmer. Ensuite, je dis souvent que si on séduit pour une nuit, on charme pour la vie. Il faut donc essayer de charmer. Et pour charmer il faut absolument pouvoir sourire au quotidien. Une fois que vous aurez en face de vous une personne que vous voulez séduire amoureusement, ce ne sera pas angoissant pour vous, vous serez déjà entraîné à cela. Autre clé: respecter le ‘step by step’. Il y a différentes phases à maîtriser: le premier rendez-vous, la rencontre affective, la relation sexuelle, la relation durable, le renouvellement amoureux…»

Concrètement, comment peut-on apprendre à avoir de l’estime de soi?

«Savoir ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas est aussi une des clés et cela rejoint l’estime de soi puisque cela implique de se connaître, donc de déterminer ses faiblesses mais aussi ses forces. Effectivement, beaucoup de gens ne se connaissent pas ou bien pêchent par modestie. Un conseil très concret: demander à un ami ou un collègue quelles sont vos qualités. Souvent on est étonné!»

Le charme, est-ce inné ou bien peut-on l’inculquer à nos enfants par exemple?

«D’abord, il faut bien faire la différence entre le charme et la beauté. Serge Gainsbourg courtisait les plus belles femmes du monde car il avait du charme, donc de la présence, du charisme. Pour avoir ce charme, comme je l’ai dit, il est important de bien se connaître et d’avoir de l’estime de soi. Mais aussi d’être avenant et de se connecter aux autres et cela passe par le sourire. Donc, oui, on peut tout à fait apprendre cela à nos enfants. D’abord en montrant l’exemple, ensuite en lui expliquant que sourire est un plus dans la vie. Si vous avez un enfant très beau mais qui ne sourit pas, il ne saura jamais séduire. Il faut aussi savoir dire merci et regarder dans les yeux, cela permet de se connecter avec les gens. D’ailleurs, une femme jeune et belle mais peu avenante sera beaucoup moins séduisante qu’une femme plus mûre, pleine de vie, de projets, qui sourit et qui rayonne. Si on ne se sent pas séducteur, on peut tout à fait le devenir!»

Séduction implique forcément manipulation?

«Bien sûr que non! Séduction respectueuse n’est pas manipulation. On n’est pas dans la concrétisation à court terme. Essayez d’être sincère parce que le but est justement de mettre en adéquation deux offres et deux demandes qui sont complémentaires.»

Lucie Hage

www.seductionstyle.com