PHOTOS. Dans l’est de la RDC, un festival pour la paix

Ph. C. Goret

L’Est de la RDC est souvent pointé du doigt pour les violences en tout genre qui s’y déroulent. Depuis six ans, chaque année, un festival de musique tente de mettre en avant la vie culturelle de la région.

L’idée pouvait semblait folle: organiser un festival de musique à Goma, capitale du Nord-Kivu. La région est connue pour l’instabilité et les violences qui l’ont marquée au cours des 20 dernières années. La situation s’améliore, lentement, mais la région reste déconseillée aux touristes pour les affaires étrangères belges. «On nous a dit que c’était fou», reconnaît Guillaume Bisimwa, directeur du festival. «Mais ici, tout est possible.»