Mons se fait tout un cinéma

150
"Duelles"

Ne dites plus ‘Festival International du Film d’Amour’, mais bien ‘Festival International du Film de Mons’. Après trois décennies d’existence, cet événement fait en effet peau neuve, tout en gardant le thème de « l’Amour » décliné au sens large comme fil conducteur. Près de 71 films seront à découvrir dans la capitale hennuyère du 15 au 22 février.

Après une année « blanche » en 2018, alors que l’organisation du « FIFA Mons », dans la tourmente à cause de problèmes internes, avait vu ses subsides gelés, le Festival du Film de Mons revient donc à l’avant de la scène. Le nom de l’événement a changé: on ne dira plus « Festival International du Film d’Amour », nom donné en 1984 par son créateur Elio Di Rupo, mais « Festival International du Film de Mons ».

« Le Festival de Mons se veut un espace de rencontre entre les générations et les univers artistiques à travers l’exploration d’un cinéma international audacieux », expliquent les organisateurs. Et pour preuve de ce passage de relais entre générations, le festival s’est doté d’un invité d’honneur de prestige en la personne de Hugh Hudson.

Si son nom n’est pas si connu du grand public, ce réalisateur a pourtant remporté l’Oscar du meilleur film en 1981 pour « Les Chariots de feu », et marqué toute une génération via « Greystoke », le film qui révéla Christophe Lambert. On lui doit également « Révolution » avec Al Pacino, ainsi que « Altamira » avec Antonio Banderas. Autre invité de marque, la James Bond girl Maryam d’Abo, que l’on a pu voir aux côtés de Timothy Dalton dans « Tuer n’est pas jouer », et plus récemment dans « Le portrait de Dorian Grey ».

C’est avec un film belge que le festival fera son ouverture. Ce vendredi soir, Olivier Masset-Depasse sera présent avec son équipe au Théâtre Royal de Mons pour y présenter « Duelles », un thriller psychologique avec Veerle Baetens et Anne Coesens. Le festival se déroulera également à l’Imagix Mons, ainsi qu’à l’auditorium Abel Dubois. Près de 110 séances sont annoncées jusqu’au 22 février, tandis que 70 invités belges et internationaux sont attendus.