Plus de 400 dauphins échoués sur la côte atlantique depuis cette année en France

AFP / S. Salom Gomis

Plus de 400 dauphins ont été retrouvés échoués sur la côte atlantique depuis début janvier, a rapporté l’observatoire Pelagis, spécialisé dans les mammifères et oiseaux marins, déplorant un phénomène alarmant.

« La plupart des animaux qu’on examine ont des traces de capture accidentelle, donc de mort dans des engins de pêche », a expliqué à l’AFP Hélène Peltier, chercheuse à l’Observatoire. « Depuis début janvier (…), je pense qu’on est à plus de 400 » dauphins retrouvés échoués sur la côte occidentale française, « entre le sud de la Bretagne et la frontière espagnole« , a-t-elle dit.

L’association de protection de la nature « France Nature Environnement » a déploré dans un communiqué un chiffre qui « bat déjà les records des hivers précédents pour la période observée ». « A période égale, il y a eu plus (d’échouages) cette année que l’an dernier, si on regarde juste la même période. L’an dernier, les échouages les plus importants avaient eu lieu en février-mars, on en avait recensé 800 en février-mars et là, on est début février, et on est à 400. Alors, est-ce que ça va se calmer ou pas, c’est la grande question ? », s’est interrogée Mme Peltier.

France Nature Environnement, réclamant « une réduction immédiate » du nombre des navires de pêche, s’alarme du fait que, chaque année, un « millier de carcasses de dauphins viennent s’échouer sur les côtes françaises. Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg … puisque la plupart des dépouilles coulent simplement au fond de l’océan ».