TC Louvain – Dix membres d’une bande de motards condamnés pour violences extrêmes

79

Le tribunal correctionnel de Louvain a condamné lundi dix membres d’une bande de motards à des peines de prison allant jusqu’à un an pour différents faits de violence extrême dans la région de Tirlemont. Ils ont été démasqués via des discussions acerbes dans des groupes de discussion Whatsapp. Kevin S., Sven S., Jens P., Edgard M., Dimitri M., Ebdelouadif E.K., Hamdija B., Steven G., Dieter B. et Maarten V. comparaissaient pour coups et blessures. Les faits se sont produits à Tirlemont entre juillet et novembre 2016. Le parquet à constaté 10 infractions à la législation sur les armes. Les accusés avaient recours à une épée de samouraï, une carabine à air comprimé, des battes de baseball, matraques, haches, marteaux, couteaux, pepperspray et gaz lacrymogènes.
Après que du cannabis avait été dérobé de leur garage, les hommes se sont rendus masqués dans une maison et s’en sont pris au propriétaire qui s’est retrouvé à l’jhôpital. Dans un bar, ils ont frappé un client jusqu’à ce qu’il soit inconscient.Ils relataient leurs méfaits dans un groupe Whatsapp, comme l’a montré l’enquête.
Le tribunal a souligné que le club de motards répondait à ses propres règles. « Des règles qui vont à l’encontre de notre état de droit ne peuvent être acceptées par la société dans laquelle nous vivons », a déclaré le juge. « Les clubs de motard ne peuvent pas considérer d’autres membres de la société comme une menace. C’était clairement le cas ici, comme le témoigne le grand nombre d’armes découvertes lors des perquisitions. »
Ebdelouadif E.K. a écopé d’un an de prison. Les autres motards ont été condamnés à des peines allant jusqu’à 12 mois d’incarcération.

Source: Belga