Réduction de peine pour un Marocain ayant appelé sur Facebook à manifester

54

La justice marocaine a réduit à un an de prison ferme la peine d’un homme condamné en première instance à deux ans de prison pour avoir appelé sur Facebook à manifester, a-t-on appris mardi auprès de son avocat. « Malgré la réduction de peine, le verdict reste abusif », a dit à l’AFP son avocat Jabir Baba.
Soufiane Al-Nguad, un entrepreneur marocain de 29 ans, avait été condamné en octobre par le tribunal de première instance de Tétouan (nord) pour avoir appelé à manifester.
En plus d’une peine de deux ans de prison ferme, il avait écopé d’une amende 20.000 dirhams (1.850 euros), un verdict qualifié vendredi d' »abusif » et « inique » par l’ONG Human Rights Watch.
En octobre, son avocat avait expliqué que M. Nguad avait appelé, sur sa page Facebook, à « manifester et à porter des habits noirs de deuil » pour protester contre le décès de Hayat Belkacem.
Cette étudiante de 22 ans a été tuée le 25 septembre par la Marine marocaine alors qu’elle tentait de gagner clandestinement les côtes espagnoles en bateau.
La mort de Hayat Belkacem avait suscité une vive émotion et des réactions d’indignation dans le royaume.
Les autorités marocaines avaient dit avoir visé l’embarcation en raison de ses « manoeuvres hostiles ». Trois autres passagers avaient été blessés, tandis que le pilote de l’embarcation, de nationalité espagnole, avait été arrêté.

source: Belga