Maduro réclame le retour de l’or vénézuélien déposé au Royaume-Uni

34
Maduro réclame le retour de l'or vénézuélien déposé au Royaume-Uni

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a demandé que les réserves d’or vénézuéliennes au Royaume-Uni, qu’il a évaluées à « plus de 80 tonnes », soient rendues à son pays, dans un entretien à la BBC diffusé mardi. « Il peut y avoir plus de 80 tonnes d’or vénézuélien, qui appartiennent à la Banque centrale de Venezuela », a déclaré le dirigeant socialiste, soumis à une forte pression de l’opposition et d’une grande partie de la communauté internationale pour qu’il quitte le pouvoir.

Confronté à de graves problèmes de liquidités, en raison de l’effondrement de la production pétrolière et des sanctions américaines, le gouvernement tente depuis plusieurs mois de rapatrier ses réserves d’or déposées à Londres.

« J’espère que la légalité internationale sera respectée à l’égard de la Banque centrale du Venezuela. Espérons que la justice prime et que le Venezuela ne soit pas dépouillé de quelque chose qui lui appartient », a souligné M. Maduro.

Le président du Parlement et opposant Juan Guaido a demandé au gouvernement britannique d’intervenir afin que la Banque d’Angleterre ne remette pas ces réserves à Nicolas Maduro, a confirmé le 28 janvier à Londres le secrétaire d’État pour l’Europe et les Amériques, Alan Duncan.

Juan Guaido est reconnu comme président par intérim du Venezuela par une cinquantaine de pays, dont le gouvernement de la Première ministre britannique Theresa May.

Nicolas Maduro estime que le Venezuela a besoin de ses ressources à l’étranger pour pallier les graves pénuries d’aliments et de médicaments, utilisées selon lui par Washington et l’opposition pour affirmer qu’il existe une crise humanitaire dans le pays et justifier une intervention militaire.

« Ils devraient envoyer un convoi avec les dollars qu’ils nous ont volés. Envoyez un convoi avec l’or, avec les 80 tonnes. Laissez entrer le convoi avec l’argent. C’est notre argent. Avec ça, nous pourrions résoudre les problèmes de notre pays », a plaidé le chef de l’État.

Selon un rapport de la banque internationale Natixis, le pays sud-américain possède actuellement à la Banque d’Angleterre 31 tonnes d’or pour une valeur de 1,3 milliard de dollars.

Nicolas Maduro estime à 10 milliards de dollars les montants gelés par les États-Unis sur des comptes vénézuéliens dans le cadre des sanctions imposées par Washington.

source: Belga