«Travailler l’amour» dans sa chambre

Saviez-vous qu’il existe quelques règles de base au niveau aménagement et décoration de sa chambre à coucher, afin d’augmenter ses chances de dormir paisiblement et même de favoriser l’épanouissement de sa vie amoureuse? Que vous y croyez ou non, vous n’avez en tout cas rien à perdre à déplacer deux trois bibelots ou à ajouter une touche de couleur. Surtout à quelques jours de la Saint-Valentin, n’est-ce pas?

Avant de détailler les éléments qui favorisent ou impactent négativement la relation de couple, il faut d’abord s’assurer de bien dormir tout simplement, comme l’explique Annie Detheux, spécialiste en feng shui et conceptrice de l’Habitat Thérapie®: «Un sommeil réparateur passe par l’orientation cardinale de votre lit qui devrait idéalement avoir la tête au nord, ou nord-est, à l’est, au sud-est ou au sud, vers le soleil levant et montant. Oubliez le sud-ouest et l’ouest! Ce sont des énergies de fin de cycle qui font plutôt cogiter.»

Annie Detheux vous conseille également de ne pas avoir les pieds juste en face de la porte: «Cela ne favorise pas le sommeil profond car nos réflexes archaïques de survie nous laissent supposer que l’on est en insécurité.» La spécialiste préconise également de dormir la tête de lit contre un mur plein (qui ne contient ni porte ni fenêtre). Enfin, on évite d’avoir des choses accrochées au-dessus de la tête de lit, précise-t-elle encore.

Deux par deux

Maintenant que vous êtes bien reposés, entrons dans le vif du sujet! Pour que votre chambre soit harmonieuse et accueillante pour votre sensualité, l’Habitat Thérapie® préconise, au niveau décoration, de mettre des éléments deux par deux: «On place les deux mêmes tables de nuit, deux chaises de part et d’autre, les deux mêmes lampes de chevets… Si je vais chez un couple et que je vois d’un côté une très jolie table de nuit et de l’autre une caisse en carton pour déposer son livre, je me dis qu’il y a un déséquilibre dans le couple.» Et vous devriez faire pareil même si vous dormez tout seul! C’est une question d’amour tout simplement, et cela comprend donc l’amour de soi également.

Pas de travail ni d’enfants!

Dans son petit nid d’amour, on évite tout ce qui connecte au travail. Si on doit avoir son bureau dans sa chambre, par manque de place, on devrait le cacher avec un paravent par exemple, au moment du coucher, explique la spécialiste. On devrait apparemment aussi éviter la manne à linge et la planche à repasser, car c’est du travail! Et tout cela voudrait dire que le travail passe avant l’amour que l’on porte à son couple ou que l’on se porte à soi-même. Annie Detheux nous conseille aussi fortement d’éviter tout ce qui nous connecte à nos enfants: «Les photos, les bricolages, tout cela nous connecte à l’énergie de parents, non pas d’amants», conclut-elle.

Lumières chaudes

Par rapport à l’épanouissement sexuel, Annie Detheux conseille de choisir des éclairages doux et des ampoules chaudes (pas de lumière blanche car cela fait ressortir les défauts, or, il s’agit surtout de sentir bien quand on est nus). Le top, c’est de placer aussi une sculpture ou une toile représentant un couple enlacé, propose-t-elle.

Au niveau couleur, le rouge est bon pour le couple mais une chambre toute rouge n’est pas idéale pour le sommeil. Comme tout le monde ne peut se payer un «boudoir» rouge à côté de sa chambre à coucher, les meilleurs tons sont ceux qui rappellent votre carnation auxquels vous ajouterez quelques touches de rouge: vous aurez ainsi une chambre bien pensée pour le couple et pour le sommeil.

Matières absorbantes

Mais non, par matières absorbantes, on ne parle pas d’essuie-tout ou de serviettes hygiéniques mais bien des matières qui composent la décoration de la chambre et qui doivent, dans l’idéal, pouvoir absorber un maximum… le bruit! «Décorer sa chambre en mode cocooning, c’est bon pour la sensualité du couple mais aussi pour l’insonorisation, un point qui peut stresser parfois les parents par exemple. Donc on met un tapis bien épais au bas du lit, des rideaux lourds et volumineux, du velours, des coussins… On évite les stores métalliques, les tables en verre ou en plastique, les sols en carrelages…», propose Annie Detheux.

Quid du miroir? «Le miroir peut être pas mal pour les ébats mais pour dormir, le miroir doit être caché, de sorte qu’il ne reflète pas le lit, car quand nous bougeons la nuit, et ça arrive souvent, notre cerveau enregistre qu’il y a du mouvement dans la pièce, ce qui empêche un sommeil profond.»

Lucie Hage

www.anniedetheux.be