A Bruxelles, un « bar à parfums » qui propose des « jus » à l’ancienne

Les parfums actuels sont composés de produits de synthèse et de fixateurs qui ne seraient pas toujours inoffensifs pour notre santé (on y retrouverait des phtalates par exemple, classés comme substance cancérogène et reprotoxique par l’Agence Européenne des Produits Chimiques). Les parfums à base de molécules naturelles sont devenus extrêmement rares. Metro a déniché le paradis de la slow parfumerie: un «bar à parfums» qui propose des «jus» à l’ancienne.

«Quand vous savez ce qu’il y a dans les parfums industriels, vous n’avez plus envie d’en porter tous les jours. Votre peau absorbe des produits issus de la pétrochimie et cela peut provoquer des allergies, des cancers et des problèmes de stérilité chez les hommes», explique Adja Sokona, spécialisée en parfumerie naturelle. Cette dernière avoue cependant que certaines grandes marques font des «jus» exceptionnels et qu’on ne doit pas s’empêcher de se faire plaisir une fois de temps en temps si le cœur nous en dit. Car c’est bien une question de cœur, le parfum! D’ailleurs, ne doit-on pas le déposer sur sa peau partout où l’on sent son cœur battre? Les artères du cou, les veines des poignets…

Le vrai luxe est naturel

Après avoir travaillé longtemps dans les parfums industriels de grandes marques, Adja Sokona se lance dans les parfums naturels et personnalisés et ouvre il y a un an sa petite boutique: «Les nouveaux Comptoirs olfactifs». Une parfumerie à l’ancienne où le conseil retrouve sa place centrale: «Je n’en pouvais plus de vendre des parfums en quelques minutes, sans connaître la personne en face de moi. Or, un parfum, cela se choisit avec soin et donc en se faisant conseiller.», nous explique la jeune femme qui est passionnée par les parfums depuis l’enfance. «Et puis, avec des parfums de marques, on paye surtout le marketing qu’il y a derrière. J’en ai eu marre de vendre du luxe qui n’en est pas un finalement. Le luxe, c’est le naturel et le vrai conseil. Une autre parfumerie est possible», ajoute-t-elle.

Un parfum unique…

Ici, les marques proposées sont des marques où la majorité des molécules sont naturelles. Malheureusement, on ne peut plus faire du 100% naturel, nous explique Adja qui a suivi de nombreuses formations en olfaction et parfumerie naturelle, à Grasse et à Saint-Paul de Vence notamment. Aidée par la Chambre du Commerce dans ses démarches, elle se rend compte qu’aucun parfumeur en Belgique n’est spécialisé dans le naturel. Elle décide alors d’ouvrir son bar à parfums naturels. Et qui dit parfums naturels, dit parfum unique! Car les molécules de synthèses sont stables afin que tout le monde sente la même odeur. Or, les molécules naturelles, elles, vont s’épanouir différemment selon la peau de chaque personne! Quid du coût? Vous trouverez déjà des mélanges tout faits, en naturel, à 50 € et jusqu’à… 1.500 €.

… et personnalisable

Vous voulez vraiment trouver le parfum qui vous correspond? Vous pouvez également le concocter avec Adja à partir de 140 € (et jusqu’à 250 € selon les matières utilisées). Slow parfumerie exige, vous devrez vous rendre plusieurs fois à la boutique. La première fois, on vous fera découvrir quelle est votre famille olfactive. Il y en a sept: boisée, fleurie, fruitée, orientale, hespéridée, chyprée et ambrée. Ensuite, vous reviendrez le nez «reposé» pour découvrir les notes qui vont venir enrober tout cela: vanille, rose, patchouli… Puis, la fois suivante, la parfumeuse vous ferra enfin découvrir quelques propositions de mélanges réalisés par ses soins.

Brunchs olfactifs

Vous ne serez pas déçus de devoir revenir plusieurs fois dans cette jolie boutique qui sent bon les fragrances poudrées. Au fond du magasin, un petit boudoir avec des fauteuils en velours. Au mur, des tableaux colorés. Adja propose son lieu pour des vernissages d’artistes. Et un dimanche par mois, elle organise des «brunchs olfactifs», autour de la rose par exemple: «vous sentez la rose avec les parfums, vous goûter la rose avec des pâtisseries vegan et bio à la rose et vous voyez des roses avec de beaux bouquets frais disposés autour de vous», nous détaille-t-elle.

Pour les amoureux de la Saint-Valentin, cette adresse est parfaite. Il est même possible d’offrir des bons cadeaux.

Lucie Hage

www.lesnouveauxcomptoirsolfactifs.be