Quatre raisons pour lesquelles les entreprises doivent promouvoir le travail flexible

251

Certaines des aspects de la vie d’entrepreneurs intéressent les sociétés pour leurs employés. À commencer par le fait de s’habituer au travail flexible, qui correspond mieux aux réalités du travail aujourd’hui.

Selon quel horaire avez-vous travaillé hier ? Probablement pas de 9h à 17h. Le monde du travail tel qu’il est connu est en pleine mutation. Alors que les nouvelles technologies permettent plus facilement de travailler n’importe quand, n’importe où, l’horaire 9-17 traditionnel est bel et bien mort. La flexibilité de l’horaire de travail est aujourd’hui une priorité essentielle pour les employés, qui leur permet de trouver un équilibre entre leur vie professionnelle et les responsabilités relevant de leur vie privée estime une enquête de Sage People, une société spécialisée dans la gestion des entreprises.

Le monde du travail a changé

La frontière entre la vie professionnelle et la vie privée est bien plus floue que voilà seulement quelques années. Il est par exemple courant de nos jours que des collaborateurs réclament la possibilité d’assister à des réunions virtuelles, de pratiquer le télétravail et même d’avoir des jours de congé à la demande, plutôt que d’avoir à faire trois pénibles heures de navette par jour pour rejoindre l’entreprise. Les entreprises doivent être prêtes à accepter que le monde du travail a changé si elles veulent vraiment motiver et retenir leurs employés.

La course aux talents

Il est de plus en plus difficile d’attirer et de conserver les éléments les plus brillants. Résultat : les personnes au profil convoité peuvent se montrer bien plus sélectives, et le désir de flexibilité est un facteur clé dans leur décision. Pour ne citer qu’un exemple, une étude a révélé que 54 % des employés aimeraient changer de travail pour gagner en flexibilité. Les employeurs qui offrent un travail flexible attirent donc plus facilement la perle rare.

Le travail flexible booste la productivité

Une autre enquête menée par Sage People estime que la productivité n’est pas toujours optimale. Les employés ne travaillent généralement que 30 heures par semaine, ce qui signifie que pendant une journée complète, ils sont au bureau, mais sans réellement travailler. La société de conseil recommande donc d’appliquer des mesures innovantes, comme par exemple en donnant aux employés la liberté de travailler de la manière qui leur convient le mieux. Cela peut réduire l’écart de productivité et permettrait aux entreprises de tirer le meilleur parti de leur personnel.

Le travail flexible contribue au bien-être du travailleur

La santé et le bien-être des collaborateurs sont devenus des priorités importantes pour les entreprises ces dernières années. Plus d’un tiers des employés sont d’avis que les équipes en charge de la gestion du personnel pourraient en faire davantage pour améliorer le bien-être au travail ainsi les initiatives consistant à proposer gratuitement des fruits ou à offrir une remise sur un abonnement à la salle de sport sont dorénavant populaires. Le travail flexible peut par exemple aider à réduire le stress (fini les courses effrénées jusqu’à la gare), et de ce fait les entreprises devraient y prêter attention, souligne enfin Sage People.