La bave d’escargot vous rend beau

En matière de beauté, c’est bien connu: les substances actives les plus efficaces sont à piocher directement dans la nature. Et pourquoi pas la bave de gastéropode? En effet, elle est riche en allantoïne, en antioxydants, en protéines, en acide glycolique et en acide hyaluronique, substances qui seraient efficaces pour lutter contre le vieillissement cutané.

La bave d’escargot serait utilisée depuis des siècles pour réparer la peau. Dans l’Antiquité, les Grecs s’en enduisaient, paraît-il, le corps pour guérir les blessures. Mais inutile de faire ramper les mollusques sur son visage, il suffit de récolter la bave et de l’intégrer à des gels ou des crèmes. Au Chili, des élevages font ramper ces petits mollusques sur des vitres afin d’en récolter la bave et des producteurs espagnols élèvent des escargots nourris «en bio» afin de prélever la substance gluante à la main, à l’aide de petits bâtonnets de bois.

Un concentré d’actifs

L’allantoïne est une substance qui stimule la formation de nouvelles cellules de la peau, hydrate les tissus intercellulaires et facilite l’exfoliation de la peau. Ces trois vertus permettent de restaurer le derme. Les antioxydants guérissent les tissus abîmés et le collagène renforce la fermeté de la peau. Apparemment, le gel à base de bave d’escargot équilibrerait la production de sébum, rendrait la peau moins grasse et diminuerait le nombre de points noirs. Mais le plus intéressant encore, c’est que cette substance serait un excellent produit anti-âge qui diminuerait même les rides déjà existantes. Ce serait bête de pas en profiter! De nombreuses marques existent avec plus ou moins de bave d’escargot dedans (5%, 8%…).

Testé pour vous

Comme je ne recule devant rien pour divertir et informer les lecteurs de Metro, j’ai testé pour vous 50 minutes de soin visage à la bave d’escargot (un soin proposé dans plusieurs spas et instituts de beauté. Ici, le soin a été fait à Thermae Grimbergen). Vais-je en ressortir la peau rosée et toute lissée? Suspense! En tout cas, entre les mains expertes de Lily, je commence tout de suite à me détendre. Après avoir nettoyé ma peau et appliqué un masque à base de bave, le tout emballé avec un petit massage de nuque et de crâne, Lily fait glisser sur mon visage un appareil tout froid. C’est de la cryothérapie et cela permettrait d’optimaliser la pénétration des actifs. En tout cas, ce n’est pas désagréable! Vient ensuite le moment de réhydrater tout ça avec, vous l’aurez deviné, une crème bourrée de bave de gastéropode. Dans ce spa-ci, les produits utilisés sont issus d’une gamme créée par le centre lui-même et que vous pouvez d’ailleurs acheter sur place.

Verdict? D’abord, je dois avouer que cela n’a rien de dégoûtant. Les crèmes sentent bon et les textures sont fines (ça ne colle pas comme les bisous baveux de ma nièce de deux ans, ce que j’avais imaginé à la base). Ensuite, je peux vous assurer en toute sincérité que mon visage avait l’air d’avoir subi un petit lifting. Ma peau était douce et vraiment lissée. Effet magique de bave de gastéropode ou effet du froid de la cryothérapie? Là, je ne peux pas vous répondre, mais une chose est sûre, après un soin pareil (et vu son coût: 65 €), il faut profiter de son effet et vous montrer en société! Ne faites pas comme moi qui aie dû passer les heures suivantes devant mon écran d’ordinateur pour écrire cet article!

Lucie Hage

www.thermae.com