Le Qatar remporte la Coupe d’Asie en battant le Japon

56
AFP / Giuseppe Cacace

Le Qatar, pays organisateur de la Coupe du monde 2022, a remporté la Coupe d’Asie de football pour la première fois de son histoire en battant le Japon 3 buts à 1 en finale, vendredi, au stade Zayed Sports City d’Abu Dhabi.

Le Qatar a pris un double avantage en première période grâce à deux superbes buts. A la 12e minute, servi par Akram Hassan Afif, Almoez Ali a contrôlé deux fois le ballon avant d’effectuer une retournée qui n’a laissé aucune chance au gardien japonais Gonda.

A la 27e minute, Adbelaziz Hatim, également servi par Afif, a réussi une frappe enroulée du gauche de l’extérieur du rectangle.

Le Japon a réduit l’écart à la 69e minute lorsque Takumi Minamino s’est infiltré dans le rectangle et a trompé Al Sheeb. C’est le premier but encaissé par le Qatar depuis le début de la compétition.

Afif, un ancien joueur d’Eupen, a ponctué sa belle prestation par le troisième but, inscrit sur un penalty, sifflé pour une main de Yoshida (83e).

93e au classement FIFA

Nonante-troisième du classement FIFA, le Qatar n’avait jusqu’ici jamais dépassé les quarts de finale, atteints en 2000 et 2011, de la compétition.

A quatre ans de leur Mondial, les ‘Al-Annabi’ (les ’Bordeaux’) dirigés par Felix Sanchez ont impressionné durant cette Coupe d’Asie: ils ont gagné toutes leurs sept rencontres, avec 19 buts marqués pour seulement un d’encaissé. Almoez Ali est le meilleur buteur du tournoi avec 9 réalisations, nouveau record de la compétition, et Akram Hassan Afif a délivré 10 passes décisives.

Le Qatar succède au palmarès à l’Australie. Le Japon, avec Takehiro Tomiyasu (Saint-Trond) aligné toute la rencontre, visait une cinquième victoire après ses succès en 1992, 2000, 2004 et 2011.