Le mois de janvier a été «anormalement sombre», selon l’IRM

Ph. Pexels

Le soleil s’est fait particulièrement rare en janvier. Selon les données enregistrées à l’observatoire royal d’Uccle, il n’est apparu que 37 heures et 56 minutes, ce qui fait du mois dernier une période «anormalement sombre», indique l’Institut royal météorologique (IRM) vendredi. Le taux d’humidité dans l’air était également exceptionnellement élevé avec 89%, contre 85% en temps normal.

Le soleil a fait quelques apparitions plus franches vers le 20e jour du mois, grâce à quoi nous avons évité de battre le record du mois de janvier le plus sombre, attribué à janvier 2018. L’an dernier, à la même période, la durée d’ensoleillement n’avait pas dépassé 26 heures et 59 minutes, alors que la normale est établie à 58 heures et 34 minutes.

Des températures normales pour la saison 

Sur tout le mois, l’observatoire d’Uccle a enregistré une température moyenne de 3°C, 21 jours de précipitations et 6 jours de neige, ce qui correspond aux normales mensuelles.

Sur l’ensemble de la Belgique, la température la plus élevée durant le mois de janvier a été enregistrée à Kruishoutem (Flandre occidentale), où le thermomètre a affiché 11 degrés au 13e jour du mois. A l’inverse, la température la plus basse a été relevée à Elsenborn (Butgenbach), dans les cantons de l’Est. Le mercure y avait chuté à -15,8 degrés.