Des Boeing 747 retrouvent une seconde vie en devenant des attractions touristiques

Ph. Corendon

Et si les avions en fin de vie pouvaient connaître une deuxième carrière en devenant des curiosités touristiques ? Le Boeing 747 a la cote puisqu’il s’apprête à devenir l’attraction phare de plus grand hôtel du Benelux, à Amsterdam. Le Jumbo Jet sera aussi le site phare du plus grand parc à thème sous-marin que Bahreïn est en train de construire. 

L’événement est grandiose et très attendu par tous les admirateurs d’avions et de la technologie aéronautique. Un convoi très spécial transportera un Boeing 747 de la compagnie KLM sur les routes néerlandaises entre les 5 et 10 février prochains. Le mastodonte d’acier, que l’on surnommait le « City of Bangkok » lors de ses heures de gloire, prendra l’autoroute, franchira 17 fossés et traversera la campagne néerlandaise pour rejoindre son nouveau « port » d’attache : le jardin de l’hôtel Corendon Village.

Le groupe hôtelier, qui est aussi une compagnie aérienne, s’est offert ce Boeing 747 de 150 tonnes, qui a volé durant trente ans pour en faire l’attraction phare de son dernier hôtel, ouvert à Amsterdam en 2018, à deux pas de l’aéroport de Schipol. Les clients de cette nouvelle adresse ont d’ailleurs une vue privilégiée sur les pistes de la base aérienne néerlandaise. Corendon a précédemment envoyé son nouveau joyau à Rome pour le customiser à ses couleurs.

Ph. Corendon

Pour l’heure, on sait juste que le Jumbo Jet sera positionné dans le jardin de l’hôtel néerlandais qui proposera une attraction baptisée « Corendon Boeing 747 Experience ». L’enseigne entretient le suspens autour des raisons de ce vaste projet. On devrait en savoir davantage à compter du 11 février lorsque toutes les manoeuvres de ce convoi auront été réalisées. L’ouverture est prévue pour le troisième trimestre 2019.

Un avion dans l’eau

A 6.000 km d’Amsterdam, c’est une toute autre vie qui attend un Boeing 747. L’avion deviendra en effet une épave à visiter dans ce qui doit être le plus grand parc d’attractions sous-marin. Le site doit s’étendre sur 100.000 m2. Bahreïn s’active en effet à la construction de ce projet qui doit démarrer l’été prochain. Le Boeing ne se visitera quant à lui qu’à partir de 2020.

Selon l’office du tourisme du royaume, jamais un appareil aérien de cette taille ne pouvait se visiter sous l’eau jusqu’à présent. Des opérations de nettoyage seront effectuées pour assainir l’appareil et ne pas décimer la flore et la faune marines environnantes. D’ailleurs, l’installation prévoit la création d’un récif artificiel pour inciter la vie marine à s’étendre tandis que les plongeurs visiteront aussi une réplique d’une maison traditionnelle de perles ou des sculptures fabriquées à partir de matériaux écologiques.

Ph. D.R