En Chine, une application pour localiser et humilier les citoyens endettés

AFP / N. Asfouri

Le réseau social WeChat, l’équivalent chinois de WhatsApp, a intégré un nouvel outil dans son application dans la province d’Hebei, à l’est de la Chine. Grâce à la géolocalisation, les Chinois pourront découvrir les personnes endettées autour d’eux.

La Chine va lancer un outil de géolocalisation pour découvrir les personnes endettées autour de soi, comme le rapporte le journal China Daily. L’outil, intégré dans la messagerie sociale WeChat, affichera une « carte des endettés » sur un rayon de 500 mètres.  En pratique, les Chinois endettés verront leur nom, leur numéro de registre national et la cause de leur dette affichée aux yeux de tous. Le but est de mettre la pression et d’humilier les citoyens ayant une dette pour qu’ils remboursent cette dernière le plus rapidement possible.

China Daily

« Cela fait partie de nos mesures visant à appliquer nos décisions et à créer un environnement social plus sain » , a justifié un porte-parole du tribunal d’Hebei en précisant que l’outil « facilite la dénonciation des endettés capables de payer leurs dettes » . En 2017, l’agence de presse Xinhua avait déjà affirmé que les autorités réfléchissaient à la mise en place de ce type de programme. A l’époque, une notice à destination des autorités dans tout le pays encourageait ces dernières à « créer une plateforme en ligne pour exposer ceux qui ne peuvent pas rembourser leur crédit. »

Crédit social

Cette mesure entre dans le cadre du projet de « système de crédit social » mis en place par le gouvernement chinois. Espéré par les autorités pour 2020, ce système attribuerait une note sociale aux citoyens en fonction de leur statut économique et social. Les personnes ayant une mauvaise note se verraient interdire toute une série services, comme la possibilité de prendre l’avion ou de souscrire à un prêt hypothécaire.