Quatre constructeurs au départ de la saison 2019 de WRC

115

La saison 2019 du Championnat du monde des rallyes (WRC) s’ouvre jeudi à Monte-Carlo. Quatre constructeurs seront au départ cette année. Le sextuple champion du monde Sébastien Ogier visera un titre avec un troisième constructeur différent. Après ses succès au volant de Volkswagen et de M-Sport/Ford, le Français a rejoint Citroën, l’écurie de ses débuts. Aidé de son copilote Julien Ingrassia, il pilotera une C3. Il aura pour équipier Esapekka Lappi, qui a quitté Toyota pour Citroën.

Chez Hyundai Motorsport, Thierry Neuville et Andreas Mikkelsen disputeront le championnat complet au volant de leur Hyundai i20 Coupe WRC. La troisième voiture sera partagée par deux pilotes. Le Français Loeb, neuf titres de champion du monde et 79 victoires en WRC à son palmarès, sera au départ de six rallyes. Dani Sordo sera le pilote pour les huit épreuves restantes. L’équipe s’est séparée du Néo-Zélandais Hayden Paddon.

Toyota avait remporté 5 épreuves la saison passée, décrochant son premier titre mondial des constructeurs depuis 1999. L’Estonien Ott Tänak avait impressionné lors de la deuxième partie de saison, s’imposant dans trois courses de suite. Ce qui lui a permis de lutter pour le titre mondial jusqu’à la dernière manche. Jari Matti Latvala et Kris Meeke seront ses équipiers.

Après le départ d’Ogier, M-Sport/Ford a opté pour la jeunesse avec Teemu Suninen et Elfyn Evans. Ford est la seule marque à ne pas recevoir de soutien de sa maison mère, M-Sport étant un partenaire privilégié du constructeur. Outre Suninen et Evans, Pontus Tidemand sera également de la partie à Monte-Carlo. Malcolm Wilson n’est plus le manager de l’écurie, il a passé le flambeau à Richard Millener.

Source: Belga