L’UE et l’Union Africaine « prêtes à travailler » avec Tshisekedi

131
L'UE et l'Union Africaine

L’Union européenne et l’Union Africaine sont prêtes à travailler avec le président élu de la République Démocratique du Congo Felix Tshisekedi, après avoir émis des doutes sur sa victoire, ont annoncé mardi leurs représentants à Bruxelles. « Nous sommes prêts en tant qu’Union africaine à travailler avec le président Tshisekedi et avec toutes les parties congolaises », a déclaré son représentant Smaïl Chergui au cours d’une conférence de presse avec la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini, à l’issue d’une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays des deux continents.

« Nous avons pris note du résultat de l’élection. Il faut que le président soit un rassembleur, et s’engage dans un dialogue interne », a pour sa part déclaré Mme Mogherini. « Les Congolais ont exprimé leur volonté de changement. Le nouveau président devra faire face à de nombreux défis sécuritaires, socio-économiques et de gouvernance pour répondre aux attentes », a-t-elle averti.

« L’Union européenne est un partenaire important pour la République démocratique du Congo et nous continuerons à l’être. Avoir un ambassadeur sur place aidera beaucoup », a-t-elle ajouté, en demandant aux autorités congolaises de laisser revenir le chef de la représentation de l’UE, le Belge Bart Ouvry, expulsé fin décembre.

La transition devrait se dérouler de manière pacifique, comme cela s’est produit en Sierra Leone, au Liberia, au Ghana et à Madagascar, ont estimé les représentants de l’Union Africaine.

Felix Tshisekedi doit prêter serment dans les prochains jours. Mme Mogherini n’a pas indiqué qui représenterait l’Union européenne à la cérémonie d’investiture.

source: Belga