Fraude fiscale: la Chine récupère 1,5 milliard d’euros de ses stars du cinéma et de la TV

79

Les autorités chinoises ont récupéré 11,53 milliards de yuans (1,49 milliard d’euros) de taxes après une campagne visant les fraudes fiscales dans le milieu du cinéma et de la télévision, a indiqué mardi l’administration. Les acteurs et les sociétés de production sont dans le collimateur des autorités fiscales depuis l’an passé. Ces dernières veulent sévir contre les malversations du secteur du divertissement, où l’argent coule à flots.
Cette campagne avait été lancée en 2018 après des accusations émises par un ex-présentateur de la télévision publique à l’encontre de Fan Bingbing, l’une des actrices les mieux payées du pays.
L’affaire avait mis au jour dans le milieu un système de « double contrat »: l’un destiné à être présenté aux autorités fiscales, et l’autre avec un cachet bien plus élevé, gardé secret pour éviter une imposition trop lourde.
Dans la foulée, les autorités avaient ordonné en octobre aux personnes et entreprises incriminées de mener « un auto-examen et une auto-correction » de leurs pratiques fiscales depuis 2016. Elles avaient deux mois pour régulariser leur situation en payant leur dû.
« A la fin 2018, 11,75 milliards de yuans de taxes avaient été déclarés, et 11,53 milliards de yuans (1,49 milliard d’euros) ont été saisies », a indiqué mardi l’Administration fiscale.
Les contribuables visés ont promis « d’avoir désormais un rôle exemplaire dans le respect de leurs obligations civiques et dans la défense de la morale publique », précise la note.
Fan Bingbing est notamment connue à l’étranger pour avoir joué dans « X-Men: Days of Future Past » (2014) et avoir été membre du jury du Festival de Cannes en 2017.
Les autorités fiscales lui réclamaient à elle seule et aux sociétés qu’elle contrôle l’équivalent de 114 millions d’euros, avait rapporté l’agence de presse officielle Chine nouvelle.

source: Belga