Gilbert & George à l’honneur à la Brafa

320
Gilbert & George “Hide”, 2008, Galerie Albert Baronian

C’est le duo d’artistes plasticiens britanniques Gilbert & George qui sera l’invité d’honneur de la prochaine Brussels Art Fair, la Brafa 2019, qui prendra ses quartiers du 26 janvier au 3 février prochain sur le site de Tour et Taxis, à Bruxelles.

La foire en est à sa 64e édition, après avoir connu plusieurs années de suite des records d’affluence (plus de 65.000 visiteurs l’an dernier, selon Bruno Nélis, qui dirige la communication de l’évènement).

« C’est un challenge, tous les ans, de surprendre les visiteurs », a reconnu Harold t’Kint de Roodenbeke, président du conseil d’administration de la Brafa.

« Deux beaux projets » seront inclus pour relever le défi: la présence de Gilbert & George comme invités d’honneur, une perspective « croustillante, drôle et prestigieuse », mais aussi celle de la Chambre royale des antiquaires et des négociants en oeuvres d’art de Belgique, qui fête ses 100 ans d’existence en 2019. « Un projet sérieux mais non moins prestigieux », glisse Harold t’Kint de Roodenbeke.

L’espace dédié l’an dernier à Christo sera en effet confié cette fois à la Chambre des antiquaires et négociants, qui y exposera des « oeuvres majeures issues de collections privées », entre autres dans le but de montrer la variété de spécialités qu’inclut cette institution.

A côté de cette exposition, la Chambre royale des antiquaires et des négociants en oeuvres d’art de Belgique marquera également le coup de son centenaire avec un livre, intitulé « Hundred years of dealing with Art ».

Près de 133 exposants, galeries d’art et marchands, seront présents avec une sélection d’œuvres à la Brafa 2019, pour le bonheur des collectionneurs et curieux. « Il y a 15 nouveaux exposants cette année, de Londres, de Paris, mais aussi de Marrakech, Florence, Munich, Moscou et New York, entre autres », indique Christian Vrouyr, secrétaire général de la Brafa. « Un de nos objectifs était de devenir de plus en plus internationaux, et c’est un succès ».