Quinze personnalités testées au « glyphosate » pour Elise Lucet

AFP

“Ils sont chelous à Envoyé Spécial”, a lancé l’humoriste Jamel Debbouze. En effet, Elise Lucet a demandé à lui et à une trentaine de personnes d’uriner dans un flacon pour son émission. D’après l’analyse, tous ont des pesticides dans l’organisme, et notamment du glyphosate. Surtout l’actrice, Julie Gayet…

Ce jeudi 17 janvier, l’émission «Envoyé Spécial» s’est attaquée au glyphosate. En quelle quantité l’herbicide s’est-il infiltré dans nos organismes? Est-ce que le taux varie d’une personne à une autre ?

Julie Gayet a le taux le plus élevé

Pour répondre à ces questions, la présentatrice de l’émission, Elise Lucet, a demandé à une trentaine de personnes d’uriner dans des flacons pour le «glyphotest». Parmi elles, 15 personnalités dont l’humoriste, Jamel Debbouze, l’ancien footballeur Lilian Thuram, la nageuse Laure Manaudou… Leur urine a ensuite été analysée par un laboratoire allemand.
Et le prix du taux de glyphosate le plus élevé revient à… l’actrice Julie Gayet, avec un score de 1,26 microgramme par litre. Interrogée par Le Parisien, elle a réagi à cette annonce : «Je mange de façon équilibrée et je n’achète pas de produits Monsanto, mais je ne suis pas radicale. Je vais faire plus attention, arrêter la bière d’une grande marque et me mettre à la bière locale parisienne!» Encore plus étonnant, la deuxième place revient à Kevin Mayer, l’actuel champion du monde de décathlon. Il a 1,20 microgramme par litre de sang.

Le glyphosate, un herbicide probablement cancérigène

Ce qui ressort du test, c’est que ceux qui avaient moins fait attention à leur alimentation avant le test, avaient un taux de glyphosate plus élevé dans leurs urines. Mais tous, mêmes les personnes très méticuleuses concernant le choix de leur nourriture, étaient contaminées. En attestent les résultats de Kevin Mayer…

Pour rappel, le glyphosate est connu surtout pour faire partie du Roundup, un désherbant toxique, produit par le géant américain Mosanto. Dewayne Johnson, un ancien jardinier, a touché 78,5 millions $ de la compagnie, après avoir développé un cancer. Il affirme qu’il a été causé par le contact avec les herbicides de Monsanto.