Les premières plantes ayant poussées sur la Lune déjà mortes

161
AFP Photo

Seulement 24 heures après avoir publié une photo des premières plantes ayant poussées sur la Lune, la Chine a annoncé qu’elles étaient déjà mortes à cause du manque de lumière.

Les plants de coton qui s’étaient développés mardi sur la Lune sont déjà morts. Ils avaient pu pousser grâce à un conteneur de 18 centimètres en forme de seau contenant de l’air, de l’eau et de la terre envoyé par des scientifiques de l’Université de Chongqing avec la sonde Chang’e-4. Malheureusement, le manque de lumière et les températures glaciales (-170°) auront eu raison du coton. « La vie dans le conteneur ne peut survivre à une nuit lunaire » , explqiue Xie, un des scientifiques l’Université de Chongqing.

On ne sait pas trop pourquoi l’agence spatiale chinoise n’a pas annoncé le (futur) décès des plantes dans la foulée de leur floraison. D’après The Indepedent, les scientifiques espéraient que la vie dans le conteneur dure trois mois grâce à un environnement autonome. Ce n’aura pas été le cas à cause des conditions climatiques difficiles sur le seul satellite naturel de la Terre.

A son arrivée sur la face cachée de la Lune, Chang’e-4 transportait des graines de pomme de terre, cresson, de colza ou encore de la levure. Mardi, le professeur Lui Hanlong de l’Université de Chongqing, la dirigeante de cette recherche, a déclaré que les graines de colza et de pomme de terre « avaient presque germé » alors que la germination du coton avait été complète.