Des espèces marines menacées se repeuplent grâce à une loi de protection

247
AFP / M. Medina

Le nombre de baleines, lamantins et tortues marines est à la hausse, indique The Independant en se basant sur une étude scientifique. Ces populations d’animaux se repeuplent progressivement depuis qu’elles sont inscrites sur la loi sur les espèces en voie de disparition.

La tendance est au repeuplement pour les tortues, les lamantins et les baleines dans les eaux américaines. Abel Valdivia et d’autres chercheurs ont publié un article le 16 janvier dans Plos One où ils expliquent avoir analysé la démographie de 62 espèces de mammifères et de tortues marines. En moyenne, 77% ont vu leur nombre augmenter de manière significative. D’après l’étude, 18 des 23 populations de mammifères marins et six des huit populations de tortues marines se sont repeuplées. Seulement 6 % ont diminué.

163 espèces protégées par la loi ESA

Tous ces animaux ont un point commun. Ils ont été inscrits avant 2012 sur la liste de la loi sur les espèces en voie de disparition (U.S. Endangered Species Act, ESA). Cette loi, créée en 1973, protège les plantes et les animaux menacés d’extinction et fait en sorte que les populations se rétablissent. Cela passe par la préservation de l’habitat naturel ou encore par des «dispositifs permettant aux tortues marines de s’échapper des filets de pêche» par exemple. 163 espèces marines sont inscrites sur la liste de l’ESA.

Le Center for biological diversity, une organisation gouvernementale, a repris ses chiffres pour montrer les effets de la loi. Sur son site, il est inscrit que «les baleines à bosse d’Hawaï, qui accouchent dans les eaux situées au large des principales îles hawaïennes et se nourrissent dans les eaux du sud-est de l’Alaska, sont passées de 800 baleines en 1979 à plus de 10.000 en 2005. Elles ont été déclarées entièrement rétablies et retirées de la liste des espèces en péril en 2016 après avoir été protégées depuis 1970 ».

AFP

Les tortues vertes d’Atlantique ont triplé

Autre forte augmentation: les tortues vertes de l’Atlantique Nord ont triplé de population, passant de 19.000 à 60.000 individus, en 23 ans. Ce sont surtout les espèces protégées depuis longtemps par l’ESA qui ont tendance à augmenter.