Le président vénézuélien quadruple le salaire minimum

AFP / F. Parra

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a quadruplé lundi le salaire minimum, au cours du premier réajustement économique de l’année pour tenter d’endiguer l’inflation galopante qui frappe ce pays en crise.

A compter de mardi, le salaire minimum passera de 4.500 à 18.000 bolivars par mois, soit un peu plus de 20 dollars au taux officiel, a annoncé le chef de l’Etat devant l’Assemblée constituante, institution qui lui est totalement acquise. En raison de l’inflation, qui devrait atteindre 10.000.000% cette année, selon le FMI, cette somme permet à peine d’acheter deux kilogrammes de viande.

Il s’agit du premier réajustement de l’année, après six réévaluation du salaire minimum en 2018. Le gouvernement socialiste de Nicolas Maduro a lancé le 20 août un plan économique qui comprenait notamment une dévaluation du bolivar de plus de 96% et des augmentations d’impôts. « C’est une espèce de ‘déjà vu’…Il n’y a rien là-dedans qui permette de penser que le Venezuela sortira de la profonde crise qu’il traverse », estime Asdrubal Oliveros, directeur du cabinet Ecoanalitica.