La littérature flamande à l’honneur de la prochaine Foire du Livre

215
Belga / B. Fahy

La Foire du Livre de Bruxelles fêtera cette année son demi-siècle d’existence avec une région «invitée d’honneur» pour le moins particulière, puisqu’il s’agit de la Flandre, ce «voisin du Nord» dont on s’étonne parfois de trouver «plus facilement des traductions d’œuvres à Paris qu’à Bruxelles».

«La Foire est née en 1969. Dès le départ, elle a eu une ambition internationale. Nous avons au fil des ans accueilli l’Italie, l’Espagne, entre autres… Mais nous n’avions pas encore accueilli nos amis Flamands», s’étonne d’emblée lundi, lors de la présentation de l’édition-anniversaire, Hervé Gérard, président du conseil d’administration de la Foire du Livre.

Plus qu’une invitation, il semble même que ce soit une véritable histoire d’amour et de séduction que la Foire bruxelloise a proposée aux institutions flamandes, ou plutôt à ses auteurs. Vu les dates de l’événement, qui débute le jour de la Saint-Valentin (14 février) pour se clore le 17, la présence de la région invitée a en effet été placée sous le thème «Flirt flamand», nom qui sera aussi donné au pavillon dédié.

« Un rendez-vous galant »

«N’est-il pas bizarre que les traductions des auteurs flamands soient parfois plus faciles à trouver à Paris qu’à Bruxelles? (…) On doit pouvoir faire mieux. (…) Puisque la Saint-Valentin a lieu dans cette édition, nous avons décidé de faire connaissance de la manière la plus séduisante possible. Un rendez-vous galant réussi commence le plus souvent pas des préliminaires remarquables, or la littérature flamande regorge de telles entrées en matière», s’est réjoui lundi Koen Van Bockstal, directeur du fonds flamand des Lettres Flanders Literature.

Du 14 au 17 février sur le site de Tour et Taxis, c’est avec un programme très fourni que le pavillon «Flirt flamand» prendra forme, avec notamment des rencontres avec des traducteurs (fr-nl ou nl-fr), des écrivains (dont Jeroen Olyslaegers, Tom Lanoye et bien d’autres) mais aussi du théâtre, de la BD, ou même du slam de poésie.