Découvertes MiNT : Dr. Voy et Coline & Toitoine

404
Ph. Coline & Toitoine

Du jazz au rock nerveux en passant par La Louvière : le cabinet du Dr Voy. Du lyrique aux amphithéâtres en passant par Rixensart : l’électro-folk de Coline et Toitoine. Sélection exclusivement belge pour ces premières découvertes de 2019.

Dr Voy « Apocalyptic Bombs »

Branchez les guitares ! Dr. Voy inaugure un nouveau semestre de pistes nouvelles. Les « frères Lizzi » (Di Terlizzi au civil) sont originaires de La Louvière. La formation de leur duo-qui-va-vite-grandir ? Une décision inconsciente après une jam. Leurs influences ? Une base classique, des expérimentations jazz et funky, puis une explosion psyché rock.

Loin d’être des perdreaux de l’année, ils tirent leur fierté d’un tournant, l’album « Crazy », paru en 2015, où ils accueillent au sein du groupe un batteur et un bassiste. « C’était la rythmique qui nous manquait, clairement », nous précise Vincenzo Di Terlizzi.

Dr Voy vient ainsi d’accoucher d’un album franchement explosif, exception peut-être pour « Flower & Her Sister », délicieuse balade comme sortie d’une compilation RockMantique (un temps qu les moins de 35 ans, et caetera). Le fameux album a été présenté à La Louvière en octobre dernier : la véritable « release party » est programmée le 26 janvier prochain à Namur au Belvédère. Dr. Voy est à n’en pas douter la sensation rock belge de ce début 2019.

Coline & Toitoine « Write a Song »

Colis fragile et registre moins nerveux (en apparence). L’histoire de deux adolescents qui se sont rapprochés après avoir passé six mois dans la même classe d’un établissement scolaire bruxellois. Coline et Toitoine pourrait être le titre d’une bande dessinée ou d’un dessin animé des années 90. C’est pourtant bien le nom d’un binôme pop rock électro folk (je n’ai pas pu choisir ou restreindre) qui vient de remporter une résidence de 4 jours à la ferme du Biéreau, organisée par le concours Tremplin (clap clap clap!).

Lui, c’est Antoine (Toitoine) Jorissen. Il étudie la composition contemporaine et la musique de film au Conservatoire de Mons depuis deux ans. Coline Debry a choisi la communication appliquée à l’IHECS. Il joue du piano depuis 11 ans. Elle a fait suivre une formation en chant lyrique à… l’apprentissage de la guitare, du ukulélé et de la basse. « En autodidacte », insiste Coline. Leur impeccable CV s’accompagne d’une mention très bien de « Ca Balance 2019 » : c’est dire si notre enthousiasme est partagé.

Coline & Toitoine composent ensemble depuis plus de 18 mois, dans un registre allant de l’indé-folk à l’électropop. Avec pour objectif immédiat de faire voyager leur musique en auto-édition sur les grandes plateformes de l’époque (Spotify, Apple Music, Deezer, Qobuz).

Coline, chargée naturellement de la communication du duo, tient à rappeler que c’est « Toitoine qui compose toutes les instrus : on les fait entièrement nous-mêmes;, en rajoutant mes instruments acoustiques à moi. » Résultat ? Une musique home made comme on aime les découvrir : au saut du nid !

Pas de site web répertorié dans leurs liens (génération réseaux sociaux), mais la batterie habituelle d’Instagram, Youtube, Facebook et Soundcloud.

La découverte musicale, du lundi au jeudi à 10h30 et 18h30 sur MiNT.

Cédric Godart