Cinq tendances mode attendues en 2019

259
Marc Jacobs (Photo Getty)

Les tendances ne meurent pas, elles évoluent et changent. De 2013 à aujourd’hui, nous avons vécu les tendances street style et digital sphere comme l’athleisure –ce qui nous a amené la logomanie à l’ironie de Vetements–, l’esthétique de Calabasas avec Fashion Nova, le Fendi usé de la tête aux pieds avec Nicki Minaj, le multi-référentiel années 70 de Gucci et le rock contemporain d’Anthony Vacarello, combiné à la féminité d’Óscar de la Renta, de Del Pozo ou de Johanna Ortíz.

Pour le printemps/été 2019, ces tendances évoluent en proposant de nouvelles matières, couleurs et silhouettes afin de créer des pièces qui évoquent le désir digital. Tout cela est révélateur de la liberté et de l’importance des designers qui créent des vêtements dans une ère où les pièces et les ensembles exaltent des individualités uniques.

Grand manifeste

Photo Getty

Dolce & Gabbana et Marc Jacobs privilégient l’hyperbole dans leurs silhouettes, tandis que Balenciaga, Thierry Mugler et Versace optent pour l’explosion de couleurs et l’art contemporain.

Le sport et l’athleisure s’emparent aussi de la haute couture, de même que les silhouettes nautiques avec les pièces du soir comme celles présentées par Marine Serré. Valentino, Céline et Balmain choisissent d’explorer les formes et privilégient le volume géométrique par rapport aux silhouettes classiques.

Explosion colorimétrique, colour block

Photo Getty

Du fuchsia et du rouge, nous avons évolué vers le fluo (encore présent depuis la dernière saison), le magenta et le colour block dans les pièces et les looks complets. Jeremy Scott, Naeem Khan, Christian Siriano et un jaune marguerite utilisé par Carolina Herrera et Pier Moss en sont de parfaits exemples.

Matrice plastique

Photo Getty

Cette esthétique des années 2000 dont nous avons parlé chez MWN et que beaucoup regardent avec horreur dans les défilés, chez les grands détaillants et même dans les clips vidéo (Thank U, Next, par exemple), est encore très présente. Y2K, le bug de l’an 2000, est toujours au top avec des transparences et l’utilisation du plastique chez Christian Cowan ou chez Kate Spade. Il apparaît dans un twist seventies chez LaQuan Smith et dans des associations lavande chez Tom Ford et les grandes vestes à la Laurence Fishburne chez Vetements et Miu Miu.

Volants & années 70

Photo Getty

Le métallique chez des designers comme Marc Jacobs, les fleurs, les imprimés zèbre, et les innovations en tie-dye ont le vent en poupe. Des pièces artisanales comme le crochet chez Michael Kors et Óscar de la Renta aux costumes aux motifs de faune/flore et asiatiques.

Le rock bohème de Isabel Marant et YSL et les foulards à la Queen ou Led Zeppelin présentés chez Etro et Chloé sont en vogue cette saison.

Sans oublier le strass et les paillettes du disco chez Chanel. Les motifs, un autre élément des années 70, continuent d’être mixés à l’envi, comme nous l’avons vu chez Alice + Olivia ou Self-Portrait.

Plumes et franges nous aident à voler

Photo Getty

Voler, voler! Nous avions déjà vu quelques tentatives d’utilisation de plumes lors des saisons passées, mais The Blonds, Tom Ford et Marc Jacobs en font désormais un statement, tandis que Cushnie et Ochs et Claudia Li en font des éléments classiques sur des accessoires et sur des pièces dans un style plus boho chic. Nous les avons aussi repérées chez Dries Van Noten et Gucci.

 

 

 

 

Luz Lancheros | Metro World News