Miss Belgique 2019 : qui succédera à Angeline Flor Pua ce samedi ?

1076

Ce samedi 12 janvier, sera élue la Miss Belgique 2019 au Théâtre Plopsa de La Panne. Trente candidates sont en lice pour succéder à Angeline Flor Pua.

Dans l’Hexagone, Vaimalama Chaves (Miss Tahiti 2019) débute son règne de Miss France. En Belgique, le nom de celle qui succèdera à Angeline Flor Pua n’est pas encore connu. Trente candidates défileront ce samedi 12 janvier au Théâtre Plopsa de La Panne et tenteront de rafler la 90e couronne de Miss Belgique.

Miss Belgique 2019 : Quelles sont vos candidates préférées ?

L’incroyable succès des candidates anversoises

Anvers sera-t-il encore à l’honneur cette année ? Angeline Flor Pua, Miss Belgique 2018, Lenty Frans, Miss 2016, Annelies Törös, Miss 2015, étaient toutes les trois originaires d’Anvers. Cinq candidates représenteront la province samedi: Laura Oliveira Granja, Elena Castro Suarez, Jotti Verbruggen, Donna De Graef et la miss Anvers, Aline Elsermans. La jolie brune de 25 ans travaille dans une agence d’événementiel. Elle est bien déterminée à reprendre le flambeau pour 2019: “Je veux gagner, c’est normal. Et il faut tout faire pour gagner si tu t’inscris”, a-t-elle confié à L’Avenir.

Parmi les autres néerlandophones, deux Chloé représenteront le Limbourg. Chloé Verbeeck, 21 ans, est originaire d’Heusden-Zolder et étudie le management commercial. Chloé Reweghs, 19 ans, deuxième dauphine et assistante en pharmacie, tentera elle aussi de remporter le titre dans sa province. Le titre remporté depuis cinq ans par des néerlandophones.

Du côté des francophones

Elles sont une de plus que l’an passé : treize Francophones ont été sélectionnées pour l’élection de samedi. À 22 ans, Mélissa Ghysels défendra les couleurs bruxelloises. Celles de Louvain-la-Neuve seront rehaussées par Shelley Galindo Granados, finaliste de Top Model Europe 2016. Encore élève en secondaire et tout juste âgée de 17 ans, Rama Diallo est Miss Hainaut 2019. Elle est la plus jeune femme de cette 90e édition. La province de Liège pourra compter sur quatre jeunes femmes: Julie Konings, Stéphanie Simon, Eléa Evrard et la Miss Liège, Célia Jans. Rien que ce titre est déjà une belle victoire pour cette étudiante de 19 ans, originaire de Milmort. Elle a confié avoir été harcelée pendant quatre ans à l’école : “Ça a commencé à mes 13 ans. J’ai été harcelée par des filles, par des garçons, à l’école, par SMS”, a-t-elle raconté au micro de RTL info en août dernier.

L’histoire rappelle celle de Vaimalama Chaves, Miss France 2019, élue à Lille le 15 décembre. La jeune femme de 24 ans originaire de Tahiti a elle aussi été victime des moqueries de ses camarades à cause de son surpoids. A 18 ans, elle pesait 80 kg et était qualifiée de “monstre”.

Verdict ce samedi

Est-ce de bon augure pour la province liégeoise? Ce serait une première victoire d’une miss francophone après un monopole flamand qui dure depuis cinq ans. Le dernier règne d’une miss francophone remonte à Noémie Happart, Miss Liège 2013.

L’élection de Miss Belgique 2019 débutera ce samedi 12 janvier, dès 20 h 30, sur AB3.