Les Spice Girls refusent une tournée américaine par crainte de tensions

333
AFP / Leon Neal

Les Spice Girls préparent activement un come-back qui s’annonce déjà pharaonique. Mais, selon The Sun, elles auraient refusé une offre de près de 90 millions € pour une tournée américaine.

La raison de ce refus serait la crainte que naissent des « tensions » entre les membres du groupe lors d’une telle tournée.

Une source a expliqué au Sun que Mel B, Geri Halliwell (Horner, depuis son mariage en 2015), Mel C et Emma Bunton auraient pu tirer des millions de dollars d’une tournée dans les plus grands stades américains, mais qu’elles ont finalement décidé de ne pas le faire.

« Les concerts au Royaume-uni seront gigantesques. Elles craignent donc de devoir en faire plus aux États-Unis, parce qu’elles savent d’expérience à quel point le temps passé ensemble sur les routes peut provoquer des tensions. »

« Elles ont toutes une famille à prendre en compte, on ne parle pas d’une femme célibataire qui peut tout laisser tomber et partir. »

Selon le Daily Mail, certaines de leurs chansons auraient en outre été « mises à jour » afin de « n’offenser personne ». Et notamment la phrase « Yellow man in Timbuktu/Colour for both me and you » de leur single « Spice Up Your Life » qui aurait pu potentiellement être considérée comme raciste.

Le titre « Last Time Lover » pourrait également être revu pour être mis au diapason du mouvement #MeToo.