Test : Fitness Boxing sur Switch – Le jeu idéal pour tenir ses bonnes résolutions ?

819

Dans quelques jours, le moment sera venu de faire ses traditionnelles bonnes résolutions pour la nouvelle année. À Metro, nous avons pris quelques semaines d’avance en testant Fitness Boxing sur Nintendo Switch, un jeu qui pourrait devenir un allié précieux pour les joueurs et les joueuses qui voudraient se remettre en forme en 2019.

Faire du sport devant son écran, le retour !

À la mode il y a encore quelques années, les jeux vidéo qui vous coachent pour faire des exercices sportifs devant votre télé se font de plus en plus rares. Le dernier que nous avions testé, c’était d’ailleurs Shape Up, fin 2014. Quatre ans plus tard, c’est au tour de Fitness Boxing de vouloir faire bouger les joueurs et leur faire perdre des calories.

Disponible depuis le 21 décembre, Fitness Boxing utilise les deux manettes à détection de mouvements de la Switch (les fameux Joy-Con) pour vous transformer en boxeurs et en boxeuses. Ne vous attendez cependant pas à un jeu de baston. En effet, n’oubliez pas que dans le titre du jeu il y a aussi le terme « fitness » et c’est loin d’être anodin ! Le principe est plutôt simple : après une brève séance d’apprentissage, vous devez exécuter en rythme et dans le bon timing les mouvements indiqués à l’écran et exécutés par votre coach (à choisir entre six personnages, quatre femmes et deux hommes). Ces mouvements vont du coup droit, au crochet en passant par l’uppercut. Quelques autres gestes faisant travailler le bas du corps, comme des flexions, viennent ensuite rejoindre les « chorégraphies ».

Le rythme dans la peau

Fitness Boxing n’est pas sans rappeler certains jeux de rythme. Les coups à effectuer s’enchaînent et défilent à l’écran, plus ou moins rapidement en fonction de la bande-son, de chaque côté du coach. En suivant le rythme du morceau en fond sonore, vous devrez les réussir dans un timing parfait pour obtenir le meilleur score possible. Malheureusement, la détection de mouvements montre rapidement ses limites et la plupart du temps, le jeu ne distingue pas un uppercut d’un crochet. Qu’importe, le principal est de bouger et de brûler des calories et à ce niveau-là, Fitness Boxing fait le job. N’espérez pas trouver des mini-jeux amusants, le seul objectif du jeu reste de vous transpirer en simulant des mouvements de boxe dans votre salon.

Trois semaines de Fitness Boxing

Deux modes de jeu sont au programme : la séance du jour ou un entraînement libre jouable à un ou à deux joueurs (en tandem, en duo combo ou en duel). Pendant un peu plus de trois semaines, nous avons suivi l’entraînement quotidien. Après avoir choisi la partie du corps que l’on souhaite travailler (Biceps, poitrine, ceinture abdominale, jambes, mollets ou corps entier) ainsi qu’un objectif (Cardio, force et cardio, forme générale), on sélectionne la durée (15, 25, 35, 45 minutes) ainsi que la présence ou non d’étirements au début et à la fin de la séance.

Vu l’importance du rythme dans Fitness Boxing, la playlist a toute son importance. Au final, avec seulement 20 versions instrumentales de morceaux connus (Maroon 5, Lady Gaga, LMFAO, One Direction, Pitbull ft Ke$ha,…), elle est plutôt décevante. De plus, ces chansons se débloquent au fil des sessions. Après trois semaines d’entraînement quotidien, nous n’avions débloqués que la moitié des morceaux et les quelques chansons les plus intéressantes commençaient à devenir lassantes.

Chaque séance permet également des débloquer des nouvelles tenues et accessoires pour les coachs. C’est plutôt anecdotique mais qui sait, ce sera peut-être une source de motivation pour certain(e)s. Enfin, à la fin de chaque séance, on tamponne le jour dans le calendrier et on obtient un récap des calories dépensées et du nombre de coups donnés. On peut ainsi suivre son évolution et sa progression au fil des semaines via des graphiques. Enfin, le jeu calcule également « l’âge fitness » du joueur. De notre côté, on a pris un sacré coup de jeune puisque nous sommes passés de 41 ans à la première session à 21 ans après quelques jours.

En conclusion

Sans grande originalité, Fitness Boxing fait ce qu’on attend de lui : il permet de se dépenser et de brûler des calories devant son écran. C’est un jeu simple et efficace quoiqu’un peu répétitif, idéal pour celles et ceux qui ont besoin d’un coach et d’une motivation pour faire du sport ou se remettre en forme. Pas sûr qu’on se rappellera de Fitness Boxing dans un an, en attendant il nous a prouvé qu’un jeu vidéo pouvait encore et toujours être un bon moyen de faire du sport. Pour 50 €, il permettra de tenir nos bonnes résolutions au moins quelques semaines, sans pour autant prendre un abonnement d’un an dans une salle de sport !

Découvrez le trailer de lancement de Fitness Boxing :

 

REVIEW OVERVIEW
Fitness Boxing (Nintendo Switch)
SOURCERédaction en ligne