11 astuces pour faire des économies sur sa facture de chauffage

448

L’hiver commence à se faire sentir, et avec lui, le besoin de se réchauffer. Voici quelques astuces pour éviter que le chauffage ne pèse trop sur sa facture énergétique, tout en conservant son confort.

1. Faire entretenir son chauffage

Un bon entretien de son système de chauffage est le premier facteur d’économie. Il permet d’économiser au moins 5% de combustible. Il est aussi indispensable pour limiter les risques, à tel point qu’il est obligatoire tous les trois ans pour les chaudières au gaz, et tous les ans pour celles fonctionnant au mazout ou au bois.

Les radiateurs ont, eux aussi, besoin d’un entretien régulier, que l‘on peut faire soi-même. Ils doivent être purgés, afin de faire sortir l’air qui peut être piégé dans le système. Il est également nécessaire de les dépoussiérer. Il suffit souvent de souffler entre les stries.

2. Installer un thermostat d’ambiance

Un thermostat permet d’éviter de devoir ouvrir ou fermer manuellement chaque radiateur. La plupart des modèles permettent de régler une température de confort pour, par exemple, le matin et le soir, et une température basse, pour les moments où l’habitation n’est pas occupée. Le thermostat peut être un peu compliqué à régler la première fois, mais on trouve des tutoriaux en ligne pour tous les modèles.

3. Ne pas chauffer de la même manière de nuit et en journée

Inutile de chauffer à plus de 17ºC la nuit. Les spécialistes du sommeil s’accordent même à dire que l’on dort mieux à 15 ou 16ºC. Adapter la température permet de réaliser une économie de 12 à 25% sur sa facture.

4. Jouer sur les vannes thermostatiques

En week-end, on passe souvent la journée dans son salon. Inutile de chauffer la chambre et la salle de bain à 19ºC alors qu’on ne s’y trouve pas. Ramener la vanne thermostatique à 2 permet de stabiliser la température à 16 ou 17ºC, ce qui sera suffisant pour réchauffer rapidement la pièce quand on s’y retrouvera le soir.

5. Investir dans des panneaux réflecteurs

Dans le cas d’un logement mal isolé, il est préférable de placer des réflecteurs de chaleurs (un panneau composé d’aluminium et d’un isolant) pour éviter que le mur ne capte une partie de l’énergie. Comptez 5€ par m². L’investissement sera amorti dès la première année.

6. Utiliser un chauffage d’appoint en mi-saison

Les petits réchauds électriques vendus en supermarché sont peu intéressants comme source de chauffage. En revanche, ils peuvent aider à repousser la date d’ouverture du système de chauffage, ou avancer celle de mise hors-service, pour mettre un petit coup de chaud dans la salle de bain au moment de la douche. Dans ce cas, ils peuvent permettre de réaliser de belles économies.

7. Optimisez son chauffage au bois

Si vous disposez d’un chauffage au bois, vérifiez que votre apparweil dispose d’un rendement supérieur à 80%. Il est également nécessaire de brûler du bois bien sec (minimum deux années de séchage), pour éviter les déperditions d’énergie.

8. Aérer son logement

L’air sec se réchauffe plus vite que l’air vicié. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est utile d’aérer quotidiennement son logement, une quinzaine de minutes le matin par exemple.

9. La chasse aux courants d’air

S’il est indispensable d’aérer régulièrement, un courant d’air permanent est, en revanche, une très mauvaise affaire. Un boudin de tissus acheté pour quelques euros ou fait maison et placé au pied de la porte permet d’éviter que l’air froid ne pénètre dans la maison. De même, il peut être nécessaire d’isoler certains châssis de fenêtres, la boîte aux lettres, la porte de la cave… Dans le cas de fenêtres vraiment mal isolées, des rideaux peuvent limiter la perte énergétique.

10. Isoler son logement

Pour les personnes vivant dans une maison, le plafond et le plancher sont les principales sources de perte de chaleur. Les vieilles habitations, notamment, gagnent à être correctement isolées. Le retour sur investissement ne se fera toutefois pas sentir avant quatre ou cinq ans. Des conseils sont disponibles sur le site ecobatisseurs.be, notamment pour toucher des primes.

11. Faire preuve de bon sens

Quelques solutions simples peuvent permettre de belles économies. Philippe Bihouix, un ingénieur qui fait la promotion des low tech, a ainsi une technique pour réduire sa facture de chauffage. «Vous allez voir, elle est super efficace, et a déjà été expérimentée et approuvée de toutes parts», annonce-t-il. «Cette technique s’appelle… enfiler un pull! Ça marche à tous les coups, vous gagnez 5ºC en une seconde.» Tout aussi révolutionnaire: s’enrouler dans un plaid. C’est tout aussi rapide, pour une efficacité similaire. À noter, la combinaison de ces deux techniques peut permettre de gagner jusqu’à 10 ºC.

Camille Goret