Helsinki, une perle au bord de la Baltique

304

Helsinki, la capitale de la Finlande, est l’une des villes les plus agréables à vivre au monde, d’après de nombreux classements et rankings. Pour les touristes aussi, la «fille de la Baltique» avec ses centaines d’îles et de presqu’îles, sa nature et sa riche histoire, est un séjour des plus plaisants. Un must-do si vous voyagez en Finlande ou une association idéale avec Tallinn en Estonie.

Il y a une chose qui frappe de prime abord à Helsinki, c’est l’impression d’espace que dégage la ville. Ici, le regard ne bute pas sur des gratte-ciels et des quartiers densément peuplés. La ville de près de 600.000 habitants est située sur la côte méridionale du pays et la mer y est présente quasi partout, car dans le centre aussi la piquante brise marine se fait sentir même lors des journées les plus ensoleillées.

La ville est entourée de pas moins de 315 îles. Et encore ce ne sont là que les plus étendues. Les plus grandes – Seurasaari, Korkeasaari et Mustikkamaa – sont reliées à la ville par un pont. Pour les autres, il faut emprunter les petits bateaux des particuliers ou les transports publics.

Au rythme de la nature

La Finlande est en réalité une unique et grande réserve naturelle et cela se remarque aussi à Helsinki. La nature n’est jamais vraiment loin. À deux pas de la gare s’étend un gigantesque parc naturel, avec des étangs et des bois, où les Finlandais vont se détendre le week-end. Il suffit de faire 10 minutes de vélo du centre de la ville pour vous retrouver en pleine nature.

La nature détermine le rythme et le mode de vie des Finnois. Pendant les froides et sombres journées d’hiver (et il y en a beaucoup), vous ne verrez pas un chat en rue à Helsinki. Les habitants s’y déplacent dans la mesure du possible dans les tunnels souterrains, qui relient entre autres les centres commerciaux. Mais une fois que le soleil se montre, la ville et ses habitants retrouvent leur entrain. Ils installent leur BBQ dans les espaces verts des nombreuses îles et y font cuire le poisson qu’ils viennent de pêcher.

Toutefois, pendant les longs mois d’hiver, les Finlandais ne se languissent pas. Optimistes de nature, ils trouvent une solution à tout, comme le sauna. Chaque ménage possède son propre sauna et dans chaque immeuble à appartements il y en a un à la cave. Le sauna a toujours joué un rôle central dans la société finnoise. Comme c’était un des endroits les plus hygiéniques, les personnes décédées y étaient provisoirement déposées et les femmes y accouchaient.

On trouve aussi en ville quelques saunas publics, comme dans le nouveau complexe welness Allas Sea Pool et Löyly. La tradition y est interprétée avec une touche plus contemporaine. Dans le premier, après le sauna purifiant, vous vous refroidissez dans la Baltique.

 

Une ville jeune

Comparé à d’autres villes européennes, Helsinki est une ville relativement jeune. Elle n’est d’ailleurs devenue la capitale de la Finlande qu’en 1812. Auparavant, cet honneur revenait à Turku. Ce qui signifie que les curiosités touristiques ne sont pas particulièrement anciennes. Elles se situent toutes dans le même rayon et vous pouvez les rallier à pied.

Si vous rejoignez la ville par la mer en ferry, vous débarquerez sur la place du Marché, qui est aussi surnommée le ventre de Helsinki. Les échoppes colorées qui y sont installées proposent toutes sortes de produits finnois: du saumon de la Baltique au jambon de renne en passant par les traditionnels souvenirs.

Un peu plus loin, sur la place du Sénat, le dôme blanc de la cathédrale avec ses cinq coupoles vertes domine la ville. Cette place est située au centre de la ville et constitue un lieu de rendez-vous très prisé entre amis. Il s’y déroule souvent des concerts, ou lorsque nous y étions, une exposition militaire afin d’encourager les jeunes à faire carrière dans l’armée. La Finlande est enclavée entre l’Europe et la Russie, qui ne se sont pas toujours bien entendues.

Le fait que la Russie est toute proche est prouvé par la petite presqu’île de Katajanokka et son imposante cathédrale Ouspenski. C’est la plus grande cathédrale orthodoxe russe d’Europe occidentale et septentrionale. Cet endroit a été régulièrement utilisé pendant la Guerre Froide pour le tournage de films d’espionnage.

Pour découvrir le véritable mode de vie traditionnel finlandais, vous devez aller sur l’île de Seurasaari, un peu en dehors du centre-ville. C’est en quelque sorte le Bokrijk de la Finlande, avec ses cabanes de pêcheurs et ses saunas en bois caractéristiques.

Le hotspot du design fonctionnel

Si vous vous y connaissez en design, les noms de Marimekko et de Alvar Aalto vous seront familiers. La Finlande est aussi connue pour son design fonctionnel. C’est dû pour beaucoup à la Seconde Guerre mondiale. Les années de guerre ont profondément marqué la vie quotidienne du pauvre État indépendant. Néanmoins, les Finlandais ont réussi à construire un État prospère. Mais la pauvreté dans laquelle ils ont longtemps vécu a donné naissance à un design simple mais fonctionnel.

Le Musée du Design retrace de façon exhaustive l’histoire des créateurs et du style finlandais. C’est de plus le point de chute idéal pour découvrir le district design de la ville. Sont installés dans le quartier près de 200 boutiques de design et de mode, des petites galeries, des antiquaires et des showrooms de créateurs. C’est ici que s’exprime à fond la culture urbaine branchée de la Finlande.

Élan et ours au menu

Si vous voulez manger un bout ou voir du monde, vous devez aller à l’Esplanade. Elle forme avec les places du Sénat et du Marché le triangle du centre-ville. Vous y trouvez de nombreux bars et restaurants.

Comme Helsinki se situe entre l’Ouest et l’Est, la gastronomie française comme la russe sont à l’honneur dans les 800 restaurants que compte la ville. Si c’est la gastronomie traditionnelle que vous voulez goûter à Helsinki, attendez-vous à du poisson – c’est évident -, mais aussi à de l’élan et même de l’ours au menu. Rendez-vous dans ce cas au Savotta. Le restaurant est situé au pied de la cathédrale sur la place du Sénat et vous y êtes reçu par des Finlandais en habits traditionnels. Et même si la décoration intérieure est pittoresque et authentique, la nourriture est particulièrement raffinée.

Si vous voulez du plus branché, allez au Ravintola Nokka. Ce restaurant est situé au bord de l’eau à Katajanokka. Le chef ne travaille que des produits locaux, si bien que vous avez sur votre assiette des champignons des bois et de l’élan des forêts finnoises, ainsi que du saumon de la Baltique.

Attendez-vous toutefois à ce que la note soit salée, car bien manger – et surtout bien boire – n’est pas donné en Finlande. Pour un verre de vin, vous déboursez vite 10 à 15 €. En général, Helsinki est chère, mais vous aurez vu la ville en quelques jours. Si vous voulez réduire les coûts, vous pouvez séjourner à Tallinn et prendre le ferry pour Helsinki.

 

En pratique

– Finnair vole directement de Bruxelles à Helsinki
– Nous avons séjourné à l’Aallonkoti Hotel Apartments
– Si vous voulez combiner un voyage à Helsinki avec une visite de Tallinn, la capitale de l’Estonie, prenez le ferry qui relie les deux villes.
– Plus d’infos sur My Helsinki.