Un peu d’intimité sous le sapin de Noël

832
Noël
Metro & Farmaline

Baby it’s cold outside! La météo froide à l’extérieur, les éclairages romantiques…, la période de Noël crée le scénario parfait pour un petit peu d’intimité! L’humeur est au diapason et nous avons envie de nous rapprocher les uns des autres, mais quid si des petits inconforts viennent gâcher l’ambiance?

Nous voilà à la veille des fêtes de fin d’année. Votre chéri(e) et vous aimeriez peut-être disposer enfin d’un peu de temps pour vous, mais Mère Nature ne le voit pas de cet œil et vous avez un petit problème (intime)!

Vous souffrez de sécheresse vaginale, d’infection urinaire ou vous avez l’impression que vos prestations sexuelles auraient bien besoin d’un petit coup de pouce… Autant de petits inconforts, néanmoins fréquents, qui peuvent exercer une influence négative sur votre vie sexuelle.

On dit qu’il faut en parler avec son ou sa chéri(e), mais peut-être que vous n’êtes pas en couple depuis longtemps et, du coup, ce genre de conversation n’est pas si facile.

Il est en effet difficile de parler de notre intimité parce que nous nous mettons dans ce cas à nu tant au sens propre qu’au sens figuré. Néanmoins, il ne faut pas esquiver une conversation sur vos problèmes intimes.

Pour vous épargner des moments difficiles, vous pouvez peut-être essayer certains des conseils suivants en matière de communication:

– rassurez-vous mutuellement, vous êtes probablement tous les deux gênés et vous sentez qu’il y a quelque chose qui ne va pas;
– pour briser la glace, posez-vous mutuellement des questions auxquelles il faut répondre par oui ou non;
– parlez à la première personne et décrivez vos propres sentiments pour ne pas paraître agressif(-ve);
– essayez de formuler vos critiques sous la forme de souhaits.

Si vous ressentez le besoin d’avoir un soutien supplémentaire, vous pouvez aussi compter sur votre pharmacie en ligne Farmaline pour des aides discrètes afin de pouvoir à nouveau profiter l’un de l’autre en toute sérénité, car «All I want for Christmas, is you!».