Bienvenue chez Elia !

629

Elu Top Employer 2018, Elia accorde une attention particulière à l’accueil et à l’intégration de ces nouveaux collaborateurs. Ikram, une nouvelle recrue au sein du département de recrutement, explique ce que le gestionnaire du réseau haute tension met en place pour que les nouveaux engagés se sentent bien.

Ikram Hadj Kaddour, 29 ans, a intégré le département recrutement d’Elia au début de l’année. Comme recruteuse, elle est un élément important du parcours d’intégration des nouveaux collaborateurs. Son objectif ? Que les employés se sentent bien dès leur premier jour. « Avant même son premier jour de travail, chaque nouvelle recrue reçoit la Welcome App. Elle permet de connaître Elia avant d’avoir mis le pied dans l’entreprise. C’est une sorte de première rencontre pour se sentir bienvenue », explique-t-elle.

Le premier jour de travail

Le premier jour de travail est également très important pour l’intégration du travailleur, et le département recrutement d’Elia l’a bien compris. « Les nouveaux venus se retrouvent sur un site et prennent un petit déjeuner ensemble. C’est l’occasion de faire connaissance. La journée inclut la visite d’un poste à haute tension. Chacun découvre ainsi le cœur de métier d’Elia, qui est de transporter l’électricité via le réseau haute tension. On sensibilise également à la sécurité au travail, qui est un élément très important de notre culture d’entreprise. Nous visons un objectif de zéro accident pour toute l’entreprise. Ensuite, le collaborateur débute sur le terrain. Il est alors suivi par un parrain ou une marraine, qui va répondre aux questions que l’on se pose notamment les premiers jours », détaille Ikram.

Le bien-être au travail

L’intégration des nouveaux collaborateurs ne s’arrête pas au premier jour de travail, loin de là. « Six mois plus tard, on organise une autre journée pour les nouveaux arrivants. C’est l’occasion de faire le point et de retrouver de nouveaux collègues d’autres départements. Favoriser ce genre de rencontres est d’autant plus important que nous sommes une grande société. En général, plus une entreprise est grande, plus il est difficile de trouver la réponse à une interrogation. On veut éviter cela, et ce networking interne favorise un fonctionnement fluide », conclut la recruteuse.

Et ce n’est pas tout ! Elia prend soin de chouchouter tous ses collaborateurs, les nouveaux comme les plus anciens. « Nous avons la chance d’avoir des locaux agréables, la possibilité de faire du télétravail, des salles de fitness, des salles de détente… Il y a aussi un bon restaurant, à prix très avantageux, qui offre des repas variés, bios, et végétariens. »

Trois qualités pour travailler chez Elia

  • Être flexible
  • Être responsable
  • Avoir l’esprit d’initiative

« L’un des points forts de mon métier est sa variété »

Brieuc de Ghellinck (27), consultant  interne:

« Je travaille chez Elia depuis six mois. Je me suis facilement intégré dans mon équipe, car nous sommes peu nombreux, avec seulement huit personnes et un manager. Et nous sommes tous jeunes, nous avons donc des centres d’intérêts très proches. Le système de parrainage quand on arrive dans l’entreprise m’a aidé à ne pas me sentir trop perdu, je sais maintenant vers qui me tourner si j’ai une question. L’un des points forts de mon métier est sa variété, même si travailler pour le gestionnaire du réseau de transport peut sembler très spécifique au premier abord. C’est un secteur passionnant, qui est en plein changement du fait de la transition énergétique. »

« Elia a été élu Top Employer »

Anna Bondarenko (28), Business Analyst:

« Je travaille chez Elia depuis juin 2017. Lors de la mise en œuvre de nouvelles technologies, mes collègues et moi veillons à assurer les mises à jour au sein du système informatique. C’est la constante évolution du secteur de l’énergie qui m’a donné envie de travailler chez Elia. La durabilité est toujours au centre des projets ambitieux qui y sont développés. Elia a été élu « Top Employer », ce qui n’est pas étonnant puisque les employés y occupent une place centrale. Divers ateliers seront d’ailleurs organisés autour du bien-être. J’ai aussi la chance d’avoir de sympathiques collègues avec lesquels je déjeune régulièrement. »

« Je peux compter sur le soutien de mes collègues »

Sofie Stas (30), Regulatory Advisor:

« Cela fait six mois que j’ai commencé à travailler chez Elia. En qualité de Regulatory Advisor, je fais le lien entre Elia et les autorités et veille à assurer une communication efficace. Mon travail est très varié, tant en termes de contenu que de contacts. Je travaille en effet en étroite collaboration avec tous les départements de l’entreprise. Mon intégration a été très aisée grâce à la journée d’accueil, mais aussi à mon équipe, toujours présente pour m’aider en cas de besoin. »