La confrontation entre police et manifestants « contre Marrakech » se poursuit

82

La confrontation entre la police et les manifestants rassemblés dimanche après-midi à l’appel de l’extrême-droite « contre le Pacte de Marrakech » se poursuivait en milieu d’après-midi aux alentours du rond-point Schuman, à Bruxelles. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène et tentaient de repousser les fauteurs de trouble vers le rond-point, a constaté un correspondant de l’agence Belga. C’est après les prises de parole des organisateurs que la manifestation a pris un tournant violent, un groupe de hooligans rejoignant la rue de la Loi. Des pierres ont été lancées vers les policiers qui encadraient la manifestation, qui ont riposté avec un canon à eau. Du gaz lacrymogène a ensuite été utilisé.

Des manifestants ont arraché des poteaux, des barrières et des pavés, utilisés comme projectiles contre les forces de l’ordre.

Source: Belga