La photo déchirante des chiens d’un SDF qui l’attendent à l’entrée de l’hôpital

1687
Ph. Facebook

La photo publiée par une infirmière de quatre chiens qui attendent leur maître devant la porte d’un hôpital a touché des dizaines de milliers de personnes sur Facebook.

Cris Mamprim est une jeune brésilienne qui travaille dans un hôpital de la ville de Rio do Sul, dans le sud du Brésil. Dans la nuit de samedi à dimanche, elle était de garde lorsqu’elle a assisté à une scène étonnante. Alors qu’un homme vivant dans la rue était pris en charge par l’hôpital pour des maux de vente, ses quatre chiens l’attendaient patiemment à la porte de l’établissement.

« Si tout le monde pouvait être comme ça »

La jeune femme a pris une photo des chiens qui attendaient leur maître à la porte et elle l’a publié sur Facebook. « Une personne simple, sans luxe, qui dépend de l’aide pour vaincre la faim, le froid, la douleur et le mal dans le monde, peut compter sur les meilleurs compagnons à ses côtés, et l’échange est réciproque », a écrit l’infirmière. Elle a indiqué que le sans-abri lui avait même avoué qu’il se privait parfois de manger pour les nourrir. « J’admire le respect et l’amour qu’il a pour ses animaux de compagnie. Les voir ainsi à attendre à la porte montre à quel point ils sont bien soignés et aimés. Oh, si tout le monde pouvait être comme ça », a conclu la jeune femme.

Com tanta gente mal por aí, hoje me deparei com essa cena. No hospital em que trabalho, as 3h da madrugada, enquanto…

Posted by Cris Mamprim on Saturday, December 8, 2018

 

L’homme retrouvé par les médias brésiliens

Cette émouvante publication est devenue virale sur Facebook. En cinq jours, elle a été partagée près de 80.000 fois et elle a suscité 22.000 commentaires. Des médias brésiliens ont réussi à retrouver l’homme vivant dans la rue avec ses chiens. Il s’appelle Cézar et ses chiens, Bebê, Nick, Menima et Tico. Le premier a été adopté il y a cinq ans et les trois autres ont complété la famille par la suite. L’homme vit grâce au recyclage de déchets dans la rue. Quant à l’infirmière qui a partagé la photo des chiens, elle se réjouit de la médiatisation de l’histoire de Cézar et elle espère que désormais les gens qui le croiseront dans la rue l’aideront.