Des scientifiques retrouvent une grenouille que l’on croyait disparue

470
Photo Twitter

Dans le flux constant de mauvaises nouvelles à propos de l’environnement, cela fait plaisir de voir une éclaircie, si petite soit-elle. C’est ainsi que la grenouille marsupiale cornue que l’on croyait disparue a été redécouverte dans une forêt de l’Équateur.

Cela faisait en effet près de 10 ans qu’un spécimen de l’espèce n’avait pas été observé, selon le magazine National Geographic.

On l’appelle cornue car elle dispose de pointes de peau imitant des cornes autour de ses yeux et ses iris aux couleurs dorées.

Cette grenouille vit surtout la nuit, dans les arbres, et intéresse hautement les biologistes par son système de reproduction très particulier qui rappelle quelque peu celui du kangourou.

Les oeufs de la grenouille marsupiale cornue se développent en effet dans une poche située dans le dos de la mère. Lorsqu’ils éclatent, on les appelle des imagos, c’est-à-dire des petites grenouilles déjà formées, et non des têtards.

Cette espèce a été aperçue à l’extérieur de la Réserve écologique Cotacachi-Cayapas par une équipe de guides écotouristiques. « Il est à la fois surprenant et encourageant de trouver une grenouille rare ou présumée disparue comme la Gastrotheca cornuta », a confié Luis Coloma, qui dirige le Centro Jambatu, au magazine National Geographic.