Si le Premier Ministre va à Marrakech, la N-VA quittera le gouvernement, annonce Bart de Wever

BELGA JASPER JACOBS

« Le Premier ministre décollera comme Premier ministre de la suédoise et atterrira comme Premier ministre de la coalition Marrakech », annonce d’emblée Bart de Wever à l’issue de la réunion de parti qu’a eu lieu ce samedi soir. Le Premier ministre a annoncé quant à lui qu’il se rendra à Marrakech.

« Si on n’a plus de poids dans ce gouvernement, ça ne sert plus à rien de continuer. » Toutefois, Bart de Wever a souligné qu’à l’heure actuelle, son parti était toujours dans le gouvernement. « Je reste encore dans l’espoir qu’on trouvera un compromis. Mais si on persiste dans l’erreur, ça aura des conséquences. » Cette annonce fait suite au conseil de ministres extraordinaire que les nationalistes avaient quitté une demi heure après son commencement. Ce conseil avait eu lieu pour que la N-VA entende la proposition que devait formuler Charles Michel à propos du pacte migratoire des Nations Unies.

Pas de consensus

Le Premier ministre, Charles Michel, a de son côté, quelques minutes plus tôt annoncé, qu’il se rendra à la conférence des Nations Unies au Maroc sur le Pacte migratoire,  à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire. Il a constaté qu’il n’y avait pas de consensus pour remettre en cause la décision de soutien au Pacte prise en septembre.

Suite à la demande de la N-VA de remettre en cause la décision de septembre qui exprime le soutien au Pacte pour des migrations ordonnées, sûres et régulières, un conseil des ministres avait été convoqué samedi soir. Le Premier ministre a réitéré sa proposition de soutien au Pacte avec une explication de vote concertée avec d’autres pays européens. Le Premier ministre a constaté qu’il n’y avait pas de consensus pour remettre en cause la décision de soutien au Pacte. Il représentera donc le gouvernement à la Conférence des Nations Unies au Maroc.