Le Luxembourg va rendre les transports en commun gratuits pour tous

3563
Photo by JOHN THYS / AFP

Le Grand-Duché de Luxembourg souhaite devenir l’un des rares pays du monde à rendre tous les transports publics gratuits pour la population.

Après les élections législatives du 14 octobre au Luxembourg, Xavier Bettel a été reconduit comme Premier ministre et a été assermenté ce mercredi 5 décembre. Son gouvernement a déjà annoncé plusieurs mesures pour la législature 2018-2023. L’exécutif luxembourgeois prévoit notamment de rendre gratuit l’usage des trains, des trams et des bus publics dans tout le pays. Le correspondant du journal The Guardian annonce que la gratuité totale des transports en commun luxembourgeois devrait avoir lieu en 2020.

EMMANUEL DUNAND / AFP

Déjà gratuits pour les moins de 20 ans

Depuis le 1er août dernier, les jeunes luxembourgeois de moins de 20 ans n’ont déjà plus besoin de titre de transport pour voyager sur le réseau national. D’ici quelques mois, cette mesure devrait donc être étendue à toute la population. Plusieurs points doivent néanmoins encore être éclaircis. Le gouvernement doit par exemple encore décider du maintien ou non des compartiments de 1ère classe dans les trains.

Le 1er juillet 2018, l’Estonie a également mis en place un programme national de transports publics gratuits. En Allemagne, plusieurs villes envisagent d’instaurer la gratuité des transports en commun. En Belgique, pendant près de 16 ans, la ville d’Hasselt a proposé la gratuité des bus De Lijn mais elle y a mis fin en 2013 en raison d’un coût trop important.

Une autre mesure fait grand bruit

Une autre mesure annoncée par le nouveau gouvernement luxembourgeois a fait grand bruit cette semaine dans la presse européenne et mondiale. Elle concerne le cannabis. En effet, l’exécutif entend « dépénaliser, voire légaliser sous des conditions à définir, la production sur le territoire national de même que l’achat, la possession et la consommation de cannabis récréatif pour les besoins personnels des résidents majeurs ».