Crise gouvernementale: Le PS refusera de collaborer avec la N-VA « comme avec le Vlaams Belang »

265
Belga / V. Lefour

« On doit refuser de collaborer avec la N-VA comme on doit refuser de le faire avec le Vlaams Belang », a affirmé jeudi le porte-parole du PS pour la campagne électorale Paul Magnette, interrogé sur La Première (RTBF), élargissant ainsi au parti de Bart De Wever le cordon sanitaire politique appliqué à l’extrême droite.

Pour le bourgmestre de Charleroi, la N-VA, en plus de ses accointances démontrées avec l’extrême droite, s’attaque aux instruments internationaux de protection des droits de l’homme. En refusant au gouvernement d’endosser le Pacte des Nations unies sur les migrations, la N-VA « démontre une fois de plus son pouvoir exorbitant » sur l’exécutif Michel. « Il n’y a plus de gouvernement quand le Premier ministre se voit interdire de représenter ce gouvernement », a ajouté M. Magnette. A ses yeux, il est désormais temps de « préparer l’alternance et la rupture ». « Je ne vois aucun cas de figure où nous pourrions collaborer avec la N-VA. »