Des marchés pour fêter Noël

407
Ph. Pexels

Chaque année, la période des fêtes de Noël est précédée par ses marchés. Voici quelques destinations pour profiter de l’ambiance « vin chaud, raclette et cadeaux ».

Liège, capitale européenne de Noël (30 novembre – 30 décembre)

Le marché de Noël liégeois s’annonce somptueux. La ville a illuminé encore un peu plus ses rues, afin de créer l’ambiance la plus chaleureuse possible. Quelques 200 chalets ont été installés pour créer le village de Noël, qui accueille artisans et stands gourmands. Comme les années précédentes, on y trouvera une grande roue et une piste de luge. La neige sera à l’honneur puisque la station de sports d’hivers de Chatel est l’invitée d’honneur. Liège devrait ainsi rivaliser avec les marchés de Noël organisées par ses prestigieuses voisines, comme Bruxelles et Cologne.

Ph. Cité de Noel

Les Plaisirs d’Hiver à Bruxelles (30 novembre – 6 janvier)

C’est l’événement immanquable de la fin de l’année dans la capitale : les Plaisirs d’Hiver font leur retour de la Grand-Place à la place Sainte-Catherine. Au programme, lumières féériques du Grand Nord, patinage, idées cadeaux, patinoire… 250 chalets seront installés pour offrir des moments de shoping ou bien à boire et à manger. Du coté des nouveautés, un dôme high-tech se sera installé sur le piétonnier. Une performance audiovisuelle à 360 degrés sera proposée à l’intérieur, avec films, concerts et activités pour les familles.

Belga / O. Delarouzee

A Ixelles, un marché des créateurs (14, 15 et 16 décembre)

L’asbl Fais-le toi-même organise un marché de Noël des créateurs. Les 14, 15 et 16 décembre, il rassemblera les entrepreneurs green, associatifs, et créatifs. Ils seront plus de 50 à proposer des stands ainsi que des ateliers créatifs et durable dans l’ancienne quincaillerie Vander Eycken. A mi-chemin entre marché et pop-up, ce rassemblement sera l’occasion de faire des cadeaux durables, locaux, et créés avec passion.

A Strasbourg, le plus traditionnel (23 novembre – 30 décembre)

Le marché de Noël de Strasbourg est un des plus anciens de France et un des premiers créés en Europe. La 447ème édition de l’événement a ouvert ses portes vendredi dernier, et attend deux millions de visiteurs. Pour sublimer les façades de l’église Sainte-Catherine, deux vidéo-mappings feront la part belle à la créativité audiovisuelle, transformant les bâtiments en œuvres d’art mouvantes. Et de voyage virtuel il sera également question à la rue Orts où la Finlande déposera ses maisonnettes en bois pour nous faire découvrir son univers enchanteur.

AFP

A Cologne, le marché au pied de la Cathédrale (26 novembre – 23 décembre)

Le Marché de Noël de Cologne est l’un des plus connus d’Europe. Installé au pied de la Cathédrale qui domine la ville, il bénéficie d’un cadre somptueux. Au centre, un imposant sapin de 25 mètres de haut sert de point de repère. Sur les stands, on trouve les incontournables de la saison : vin chaud, pains d’épices et autres délices à la cannelle. On peut également y admirer une foule d’objets artisanaux, des boules soufflées aux jouets en bois en passant par des décorations venus des quatre coins de l’Allemagne, et du monde.

A Londres, pour les carols (29 novembre – 6 janvier)

Londres n’est qu’à deux heures de train, mais c’est un tout autre monde qui attend les touristes de Noël. Cidre chaud bu dans les pubs pour se revigorer, petits marchés de Noël installés dans les différents quartiers… Le plus populaire, celui de Hyde Park, accueille 200 exposants, une grande roue pour profiter du panorama, et deux cirques. On retiendra aussi l’ambiance toute particulière qui se créé autour des carols, ces chants de Noël qui émanent des églises à quelques jours du réveillon. Ceux du chœur de la cathédrale Saint-Paul sont immanquables.