« La Belgique doit accueillir la COP25 »

Belga / T. Roge

Les écologistes proposent «que la Belgique soit candidate à l’organisation de la COP25», sommet climatique de l’ONU en 2019, annonce Georges Gilkinet, chef du groupe Écolo­-Groen à la Chambre.

Le 25e sommet de l’Onu sur le climat devait avoir lieu en novembre prochain au Brésil. Mais ce dernier vient d’annoncer son renoncement. Les écologistes francophones et flamands proposent donc au Premier ministre Charles Michel (MR) «que la Belgique soit candidate à l’organisation de la COP25».

Cette proposition vise surtout à faire bouger les lignes dans le pays. Observant que la Belgique bloque une proposition européenne visant à relever les objectifs climatiques et qu’elle tergiverse sur le pacte migratoire de l’Onu, Georges Gilkinet déplore qu’ »on est en panne sur le plan diplomatique. On est à la remorque en matière climatique ». Pourtant, «en ce qui concerne les projets, quel est celui qui mobilise les gens aujourd’hui… ? Pour nous, tout cela rejoint l’urgence climatique. D’où notre idée: que l’on prenne le leadership», détaille-t-il.

L’intention des écologistes est double: «Que la Belgique se réaffirme comme un pays favorable au multilatéralisme. Mais aussi nous oblige -et oblige le futur gouvernement puisqu’on aura voté d’ici la COP25- à avoir d’autres ambitions en matière climatique», explique Georges Gilkinet