145 globicéphales se sont échoués sur une plage de Nouvelle-Zélande

AFP / New Zealand department of Conservation

Les autorités néo-zélandaises ont annoncé lundi l’échouage de 145 globicéphales sur une plage isolée de l’île Stewart. La moitié des animaux était déjà morte à l’arrivée des sauveteurs et la seconde moitié a dû être euthanasiée.

« La chance de pouvoir remettre ces animaux à l’eau était quasi inexistante« , a expliqué Ren Leppens du Department of Conservation (DOC), l’organisation publique néo-zélandaise de protection de la nature. « Le lieu éloigné, le manque de personnel disponible à proximité et la dégradation de l’état des animaux ont fait que l’euthanasie était la chose la plus humaine à faire. Pour autant, c’est toujours une décision qui vous brise le coeur », a-t-il ajouté.

Cet échouement inexpliqué a été rapporté par un randonneur samedi soir. L’île Steward est la troisième plus grande de Nouvelle-Zélande. Elle se situe à une trentaine de kilomètres au sud de l’Ile du Sud. Les échouements de cétacés sont fréquents en Nouvelle-Zélande. Les autorités sont confrontées en moyenne à plus de 80 cas par an. Mais la plupart du temps, seul un animal échoue à la fois.