Final Fantasy Fan Fest de Las Vegas : Pour l’amour du jeu

501
Ph. Square Enix

Vendredi 16 novembre, Las Vegas est en ébullition. Des dizaines de milliers de fêtards, de jeunes marié(e)s et de flambeurs cohabitent avec des fans de Céline Dion, de David Copperfield et de Cher. Ce week-end là, au milieu de ce beau monde, il y avait aussi une communauté de joueurs de jeux vidéo. Metro vous emmène à la découverte du Final Fantasy Fan Fest de Las Vegas.

Depuis 2014, Square Enix, développeur et éditeur de Final Fantasy XIV Online, organise un festival pour les fans du jeu, en alternance au Japon, en Europe et en Amérique du Nord. Pendant deux jours, une petite partie de l’immense communauté de joueurs et de joueuses se retrouve pour partager leur passion et leur amour pour ce jeu qui les unit. Normalement, ce qui se passe à Vegas reste à Vegas mais nous avons décidé de faire une petite exception en vous partageant l’ambiance folle de ce Final Fantasy Fan Fest.

Un festival pas comme les autres

Ces 16 et 17 novembre, Las Vegas a donné le coup d’envoi de la saison 2018-19 du Final Fantasy Fan Fest. Malgré un prix d’entrée d’un peu plus de 100 $, l’événement affichait complet depuis déjà plusieurs mois.  Sur le coup de 10h30, Naoki Yoshida a inauguré les festivités avec une keynote très attendue. Ça a commencé sur les chapeaux de roues avec la diffusion d’un trailer épique qui n’a pas manqué de faire frissonner les fans. Ensuite, pendant une heure, le producteur et directeur japonais du jeu a dévoilé une partie des nouveautés qui attendent les joueurs dans les prochains mois. Dans la salle de conférence du Rio All-Suite de Las Vegas, des milliers de fans n’ont pas hésité pas à exclamer leur joie à chaque annonce.

Ph. T. Wallemacq

Retransmis en direct sur Twitch, l’événement était également suivi par des dizaines de milliers d’internautes. Dans la salle, il régnait une ambiance chaleureuse et bon enfant. Final Fantasy XIV fait clairement partie de ces jeux dont la communauté bienveillante et accueillante. Venu des quatre coins des Etats-Unis et du monde, le public est très varié. La moyenne d’âge des fans semble se situer entre 25 et 35 ans et la parité homme-femme est respectée. Dans la foule, il y a des groupes d’amis mais aussi beaucoup de couples qui partagent la même passion pour Final Fantasy XIV Online.

Clou de cette keynote, l’arrivée sur scène du CEO et président de Square Enix déguisé en personnage du jeu, le mage bleu, avec une cape, un masque et un spectre. Imaginez un instant un grand patron occidental se mettre en scène de la sorte !

Conférences et activités autour du jeu

Gonflés à bloc par les annonces de la keynote et par leur présence au festival, les fans sont ensuite partis à la découverte de l’événement. Une gigantesque salle équipée de centaines d’ordinateurs leur permettait de se retrouver dans le jeu pour réaliser des défis exclusifs et pour affronter un boss disponible uniquement lors de ce festival.

Ph. T. Wallemacq

Non loin de là, une boutique proposait aux visiteurs d’acheter des objets exclusivement vendus lors du festival. On y retrouvait des t-shirts, des peluches et même des chaussons à l’effigie de personnages du jeu. Il fallait être rapide et même faire une précommande pour être sûr d’obtenir ces objets collectors. Après quelques heures déjà, certains étaient déjà soldout et le lendemain, il ne restait quasi plus rien.

Ph. T. Wallemacq

Tel un mini parc d’attractions, l’espace  « Gold Saucer » regroupait des activités inspirées de l’univers de Final Fantasy. Les fans pouvaient ainsi participer à des courses de chocobo, à un jeu du marteau ou à un concours de paniers de basket.

Ph. T. Wallemacq

Cosplay et concerts

Durant les deux jours, la scène principale a accueilli des présentations et des séances de questions-réponses avec les créateurs du jeu. L’occasion pour les fans rencontrer les développeurs et de découvrir les coulisses de la création du jeu. Le concours de costumes était l’une des activités les plus attendues du vendredi et il n’a pas déçu.

Ph. Square Enix

Vêtus d’impressionnants costumes faits-maison dont certains ont nécessité plusieurs mois de préparation, cinquante participants ont défilé devant le public et les membres du jury. Au-delà de cette compétition, le cosplay était omniprésent dans les allées du festival. De nombreux visiteurs étaient venus déguisés et acceptaient volontiers de poser avec les autres fans. Cela contribuait à la bonne humeur et à l’ambiance unique qui se dégageait du Fantasy Fan Fest.

Ph. T. Wallemacq

Enfin, les deux journées se sont terminées par des concerts aux ambiances diamétralement opposées. Vendredi soir, la douceur et le calme étaient de rigueur avec un concert piano donné par Keiko rejointe sur scène par la chanteuse Susan Calloway. Samedi soir, le groupe de hard rock japonais The Primals est venu conclure de manière beaucoup plus énergique le festival.

Ph. Square Enix
Ph. Square Enix

Après deux jours de festivités, il est temps pour nous de rentrer en Belgique et pour la communauté de fans de se dire au revoir afin de se retrouver derrière leur PC, dans ce jeu qui les fait tant vibrer.

Ph. T. Wallemacq

Final Fantasy XIV Online, qu’est-ce que c’est ?

À l’instar de World of Warcraft, Final Fantasy XIV est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMO) disponible sur PC et PS4. Le jeu, qui a récemment fêté son cinquième anniversaire, a franchi le cap des 14 millions de joueurs et continue d’être mis à jour. La principale annonce du Fan Fest de Las Vegas était l’arrivée de Shadowbringers, la troisième extension majeure du jeu. Attendue pour l’été 2019, elle ajoutera notamment une nouvelle race jouable, de nouveaux jobs, une augmentation de la limite de niveau et des ajustements au système de combat. Et vu l’engouement des fans, Final Final XIV a encore de beaux jours devant lui.