Iris Mittenaere: « A l’école, on m’appelait le pique à brochette »

618
Ph. Darius Salimi

Des podiums au parquet de « Danse avec les stars » en passant par les plateaux télé, Iris Mittenaere, ex-Miss France et ex-Miss Univers, brille de mille feux. Aujourd’hui, c’est dans les librairies que le public pourra retrouver la Lilloise. La jeune femme de 25 ans sort ,en effet, « Toujours y croire » (Editions Harpercollins), un premier bouquin qui retrace sa vie, de sa naissance à son arrivée à l’animation télé sur TF1.

« Il s’est passé énormément de choses depuis trois ans. J’avais besoin de raconter tout ça et aussi de me rendre compte de tout ce que j’avais fait depuis mon élection de Miss », explique Iris Mittenaere qui a rendu sa couronne de Miss Univers il y a environ un an.

Dans ce bouquin truffé de conseils et d’anecdotes, cette dernière revient sur son enfance marquée par des moments difficiles comme la séparation de ses parents ou encore les nombreuses remarques dont elle était victime à l’école. « Bien que très gourmande, j’ai toujours été grande et très fine. Mes camarades de classe m’appelaient le clou ou le pique à brochette. Des surnoms qui ne sont pas gais à entendre vous vous en doutez bien… »

Ces expériences ont toutefois fait d’Iris Mittenaere ce qu’elle est devenue aujourd’hui: une femme belle et indépendante qui ne se laisse jamais marcher sur les pieds. « Je garderai toujours des blessures en moi. Mais, c’est clair que ce genre d’expérience nous fait grandir. Ça fait partie des choses qui m’ont rendues plus forte. J’ai confiance en moi désormais », confie celle qui consacrera également plusieurs passages de son livre à ses amours de jeunesse. Les relations amoureuses, un sujet qu’elle préféré éviter aujourd’hui lorsqu’elle s’adresse aux médias. « J’ai fait le choix de ne pas parler de ma vie privée, notamment pour protéger les personnes auxquelles je tiens. »

Aujourd’hui, Iris Mittenaere se dit être « une jeune femme épanouie professionnellement » et, pour cause, en plus de faire partie des nouveaux visages de TF1 – elle co-presente Ninja Warrior avec Christophe Beaugrand et Denis Brogniart depuis la saison dernière -, l’ancienne Miss Univers enchante les samedis soirs des téléspectateurs en foulant le parquet de Danse avec les stars, toujours sur la première chaîne française.

Un rêve de petite fille qui se réalise pour la petite fille du Nord. « Quand j’étais petite, j’étais totalement fan de la Star Academy. Mon rêve, c’était de danser pour Kamel Ouali, chorégraphe qui entraînait les candidats de l’émission de l’époque. C’est lui qui m’a donné envie de faire de la danse , raconte Iris Mittenaere. Depuis mon élection, j’ai donc toujours fait savoir que j’aimerais bien participer à Danse avec les stars. Quand TF1 est venu me proposer de faire partie du casting de cette saison, je n’étais donc pas surprise. Mais, ça n’a pas empêché de sauter de joie! Je le voulais depuis tellement longtemps… »

Ph. Darius Salimi

L’étau se resserre dans Danse avec les stars. Ce samedi soir, vous allez tenter de gagner une place pour la demi-finale du concours. Dans quel état d’esprit vous trouvez-vous à l’approche de cette étape ?

« On sent qu’on arrive petit à petit à la fin. On voit les autres candidats partir tour à tour. On se retrouve à quatre couples et le niveau est très élevé. J’aimerais vraiment aller jusqu’au bout mais à ce niveau-ci, tout le monde mérite de gagner. Ça va être difficile! »

Vous avez la chance d’être une des stars de la saison les plus appréciées par le public …

« Oui et ça me fait chaud au cœur de voir que le public est toujours là pour me soutenir. Il me suit depuis les élections de Miss jusqu’à aujourd’hui. Je lui dois beaucoup ! »

Parmi vos nombreuses prestations réalisées en compagnie de votre partenaire Anthony Colette, laquelle vous laisse le meilleur souvenir ?

« La danse contemporaine faite à l’occasion d’Halloween. C’est une danse plus libre grâce à laquelle on peut s’exprimer. »

Comment prenez-vous les critiques des membres du jury?

« Je ne les prends pas mal. Les membres du jury sont là pour nous faire avancer. Je prends ces critiques comme des conseils. C’est assez constructif au final et ça me sert pour la suite. »

 

Elle se blesse lors d’une répétition

Décidément, les bobos ne manquent pas dans cette neuvième saison de « Danse avec les stars ». Après Pamela Anderson (éliminée la semaine dernière suite au face à face) et Terrence Telle, c’est au tour d’Iris Mittenaere de se blesser lors d’un entraînement.

Dans une « Story » Instagram publiée ce mardi, la jeune femme apparaît couverte de pansements suite à plusieurs essais de portés réalisés par son partenaire, Anthony Colette. « Bon ba c’était peut être pas une bonne idée les nouveaux portés », commente-t-elle sur le cliché.

La jeune femme n’a plus que quelques jours pour se remettre de ses blessures sous peine de, peut être, devoir passer son tour sur le parquet de Danse avec les stars. Comme pour Pamela Anderson et Terrence Telle, qui en ont déjà eu l’expérience, la Miss a droit à une seule absence pour raison médicale. Si elle ne danse pas pendant deux primes consécutifs , elle sera disqualifiée de l’émission.

A.P.