Infrabel cherche une alternative au glyphosate pour désherber les voies

127

Infrabel pulvérise chaque année quelque 2,8 tonnes d’herbicides le long des voies de chemin de fer, écrit la Dernière Heure, lundi. Le gestionnaire du réseau ferroviaire en Belgique cherche une alternative au produit, composé de glyphosate. Désherber les voies est un impératif de sécurité pour la compagnie. La végétation pourrait retenir l’eau et déformer les voies; et les pistes longeant les voies doivent permettre d’évacuer facilement les voyageurs en cas de problème.

Des trains « désherbeurs » passent donc au printemps pour pulvériser une solution à base de glyphosate, produit accusé de causer des cancers. Il n’existe pas encore de technologies alternatives à grande échelle pour le secteur ferroviaire permettant d’éliminer totalement l’utilisation d’herbicide, indique Infrabel.

La société participe activement à plusieurs groupes de travail à l’international pour favoriser les échanges d’expériences. Des projets pilotes ont également été mis sur pied: entretien manuel, placement de géotextile ou asphaltage pour remplacer l’usage de l’herbicide en question.

Chaque année, 2,8 tonnes d’herbicides sont pulvérisées le long des voies, pour un coût de 3 millions d’euros par an.

Source: Belga