Le cerveau des attentats de Paris et de Bruxelles Oussama Atar abattu en Syrie

77

Oussama Atar, le Belgo-marocain de 33 ans considéré comme le cerveau présumé des attentats de Paris et Bruxelles, a été abattu par une frappe de la coalition internationale antidjihadiste en Syrie, annonce le site d’information français Mediapart, citant la DGSE, les services secrets français. Le parquet fédéral belge n’a pas souhaité commenter cette information. « Le 17 novembre 2017, une frappe de la Coalition internationale en Syrie fauche le Belge Oussama Atar », affirme Mediapart en ouverture d’une enquête qui révèle que les sept personnes considérées comme étant les cerveaux des attentats de Paris et Bruxelles ont toutes été abattues en Syrie.

Oussama Atar avait été arrêté et emprisonné en 2005 dans les prisons d’Abu Ghraib et Bucca en Irak. Il avait été libéré en 2012 et rapatrié à Bruxelles.

Dans un message envoyé à sa famille, l’intéressé a nié toute implication dans les attentats de Paris et Bruxelles. Il est toutefois apparu qu’il avait rendu visite une vingtaine de fois à un de ses neveux en prison. Ce neveu était l’un des frères El Bakraoui, un des kamikazes des attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles.

Source: Belga