VIDEO. Animal Aid sensibilise au calvaire des rennes en captivité

834

L’association a filmé en caméra cachée les conditions de vie « horribles » des rennes qui sont enfermés dans les fermes anglaises à l’approche de Noël.

Perte de fourrure, malnutrition ou encore maladies. Animal Aid s’est rendu dans trois fermes anglaises ou des rennes sont élevés à l’approche de Noël. Dans ces trois fermes, les animaux étaient détenus dans des mauvaises conditions. Certains semblaient affamés, d’autres avaient l’air de souffrir de maladies. Dans la ferme de Kent, au sud-est de Londres, une vidéo montre un fermier donner à deux reprises des coups de pied à un animal. « Il est l’heure d’arrêter cette pratique barbare qui consiste à utiliser des animaux lors d’événements liés à Noël, défend Simon Cowell, directeur the Animal Aid. À une époque où l’opinion publique s’oppose de plus en plus à la maltraitance animale, nous devrions manifester contre l’utilisation d’animaux pour de l’amusement. »

L’association affirme aussi que les rennes ne sont pas à l’aise dans ces petits espaces d’exposition. « Ces animaux à moitié sauvages se déplacent normalement sur de longues étendues. Leurs besoins complexes ne peuvent pas être satisfaits en captivité. Ce sont des animaux calmes de nature. Imaginez le stress d’être exposé à du bruit tout en étant forcé à avoir des interactions avec des gens. »

En réaction à cette vidéo, l’Agence de la santé animale et végétale anglaise a demandé que tout abus d’animaux leur soit reporté le plus vite possible.