Une entreprise japonaise rémunère ses salariés qui dorment le plus

197

L’entreprise japonaise Crazy a eu une idée pour le mois originale. Elle récompense ses salariés qui dorment au minimum six heures par nuit en leur attribuant des points. Les points sont par la suite convertis en complément de salaire.

Crazy dont l’activité principale est l’organisation de mariage, se dit soucieuse du bien être et de la santé de ses employés. Avec la mise en place d’un système où un point est égal à un yen. Pour cinq jours d’un sommeil prolongé, l’employé engrange 500 points. D’après le site Bloomberg, pour Kazuhiko Moriyama, le chef de l’entreprise: « On peut gagner jusqu’à 5000 yens complémentaires par mois. »Ce qui représente une quarantaine d’euros.

Le bien être au travail

Mais comment contrôler les heures de sommeil des employés? Grâce à une application qui permet de donner le nombres d’heures de sommeil. Pour Kazuhiko Moriyama il s’agit de développer le bien être au travail; dans un pays où la surcharge de travail, le suicide des cadres et le manque de sommeil porte même un nom: Karoshi.