Disparition du journaliste saoudien: La famille royale saoudienne présente ses condoléances

318
AFP / O. Kose

Le roi et le prince d’Arabie saoudite ont contacté la famille du journaliste Jamal Khashoggi pour lui présenter leurs condoléances, a indiqué l’agence de presse d’Etat.

Le roi saoudien Salmane et le prince héritier Mohammed ben Salmane ont appelé par téléphone le fils du dissident, Salah Khashoggi, rapporte l’agence de presse saoudienne. Salah Khashoggi a « exprimé son remerciement sincère », selon les informations diffusées.

Le journaliste, âgé de 59, est décédé au consulat saoudien à Istanbul, ce que l’Arabie saoudite a reconnu très tardivement, évoquant une dispute qui aurait généré en rixe mortelle le 2 octobre. Depuis lors, le régime saoudien est sous le feu de la critique internationale qui intime le pays à éclaircir cette sombre affaire.

Connaître la vérité

Les présidents turc Recep Tayyip Erdogan et américain Donald Trump ont convenu dimanche lors d’un entretien téléphonique de la « nécessité d’éclaircir » la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

La Turquie va révéler « toute la vérité » sur le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à Istanbul, a promis dimanche son président, Ryad assurant de son côté ignorer le « détail » des circonstances de sa mort, comme l’endroit où se trouve son corps. « Les deux dirigeants ont convenu de la nécessité d’éclaircir tous les aspects de l’affaire Jamal Khashoggi », a indiqué une source à la présidence turque, après la discussion téléphonique entre Donald Trump et Recep Tayyip Erdogan.

Dans un communiqué commun, Londres, Paris et Berlin ont estimé dimanche qu’il y avait « un besoin urgent de clarification » sur les circonstances de la mort « inacceptable » du journaliste, âgé de 59, au consulat saoudien à Istanbul.