L’actrice Selma Blair révèle être atteinte d’une maladie depuis des années

231
AFP / E. G.ibson III

L’actrice américaine Selma Blair, 46 ans, a révélé samedi sur Instagram être atteinte de sclérose en plaques, maladie auto-immune du système nerveux.

La star de « La revanche d’une blonde » et « Sexe Intentions » a annoncé que sa maladie avait été diagnostiquée en août mais qu’elle en ressentait les symptômes « depuis des années ». « Je suis handicapée. Il m’arrive de tomber. Je laisse tomber des objets. Ma mémoire est embrumée », raconte l’actrice, qui tourne dans la série de science-fiction de Netflix « Another Life », exprimant sa gratitude notamment envers la costumière Alissa Swanson, qui l’aide à s’habiller.

« J’espère donner de l’espoir à d’autres », a ajouté l’actrice, qui raconte éprouver une grande fatigue physique. « Je veux jouer avec mon fils à nouveau. Je veux marcher dans la rue et monter à cheval. J’ai une sclérose en plaques et ça va. Mais si vous me voyez en train de faire tomber des trucs dans la rue, n’hésitez pas à m’aider à les ramasser », écrit-elle.

La sclérose en plaques, qui touche plus de deux millions de personnes dans le monde, surtout des femmes, provoque un dérèglement du système immunitaire, qui s’attaque à la myéline, la gaine protectrice des fibres nerveuses, et provoque des symptômes tels que faiblesse musculaire, troubles de l’équilibre, de la vision, du langage, paralysies. A plus ou moins long terme, un handicap irréversible peut s’installer.